Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: candidus

candidus candĭdus, a, um (candeo), 1 blanc éclatant, blanc éblouissant ; [en parl. de la neige] : candidum Soracte Hor. O. 1, 9, 1, le Soracte éblouissant [de la neige qui le recouvre] ; [des lis] Virg. En. 6, 708 ; [du peuplier] Virg. B. 9, 41 ; [de pierres] Cato Agr. 38, 2 ; [de la cigogne] Virg. G. 2, 320 ; [d'un agneau] Tib. 2, 5, 38 ; [de la barbe] Virg. B. 1, 28 ; [des cheveux] Plin. 7, 28 ; [du corps] Liv. 38, 21, 9 ; [du cou] Virg. G. 4, 337 ; [du vêtement] : toga candida Liv. 27, 34, 12 ; 39, 39, 2 (Isid. Orig. 19, 24, 6), toge blanche du candidat ; candida turba Tib. 2, 1, 16, foule vêtue de blanc (Ov. F. 2, 654 ; 4, 906) ; [du sel] Cato Agr. 88, 1 ; [du pain] Varro R. 3, 7, 9 ; Plin. 22, 139 2 d'une lumière claire (éclatante, éblouissante) ; [en parl. des astres] Enn. Ann. 90 ; Pl. Amph. 547 ; Rud. 3 ; Lucr. 5, 1210 ; Virg. En. 7, 8 ; Sen. Nat. 1, 17, 2 ; [du jour] Ov. F. 5, 548 ; Tr. 2, 1, 142 ; candidus Zephyrus Col. Rust. 10, 78, le clair Zéphyre [= qui rend le ciel clair] || d'une blancheur éclatante, d'une beauté radieuse, [épithète de dieux, de héros, d'héroïnes, etc.] : candida Dido Virg. En. 5, 571, la radieuse Didon ; (Galatea) candidior cycnis Virg. B. 7, 38, (Galatée) plus blanche que les cygnes ; candide Bacche Ov. F. 3, 772, ô radieux Bacchus 3 [fig.] radieux, heureux, favorable : [en parl. d'un jour anniversaire] Tib. 1, 7, 64 ; [de la paix] Tib. 1, 10, 45 ; [de présages] Prop. 4, 1, 67 || clair, franc, loyal : Plotius, Varius, Vergilius, animæ quales neque candidiores terra tulit Hor. S. 1, 5, 41, Plotius, Varius, Virgile, chères âmes, comme la terre n'en a jamais porté de plus limpides ; Albi, nostrorum sermonum candide judex Hor. Ep. 1, 4, 1, Albius, juge sincère de mes satires || clair, net, sans détours, sans apprêt : elaborant alii in puro quasi quodam et candido genere dicendi Cic. Or. 53, d'autres s'attachent à une sorte de style, pour ainsi dire limpide et transparent ; dulcis et candidus Herodotus Quint. 10, 1, 73, le doux (l'agréable) et limpide Hérodote ; candidissimus Quint. 2, 5, 19 || (voix) claire (opp. à fusca, sourde) : Plin. 28, 58 ; Quint. 11, 3, 15 || v. candida, candidum.