Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: caput

caput căpŭt, ĭtis, n., 1 tête d'homme ou d'animal : tutari caput et cervices et jugulum ac latera Cic. Sest. 90, mettre à couvert la tête, le cou, la gorge et les flancs ; belua multorum es capitum Hor. Ep. 1, 1, 76, tu es un monstre aux cent têtes || capite operto Cic. CM 34 ; obvoluto Cic. Phil. 2, 77 ; involuto Cic. Pis. 13 ; velato Cic. Nat. 2, 10, la tête couverte, enveloppée, voilée ; caput aperuit Cic. Phil. 2, 77, il se découvrit la tête ; capite et superciliis semper rasis Cic. Amer. 20, avec la tête et les sourcils toujours rasés ; caput dolet Pl. Amph. 1059, j'ai mal à la tête ; caput quassare Virg. En. 7, 292, secouer la tête ; caput deponere Pl. Curc. 360 ; ponere Virg. En. 5, 845, laisser reposer sa tête [pour dormir]; caput efferre Virg. G. 3, 553 ; attollere Liv. 6, 18, 14, lever haut la tête, redresser la tête [mais duris caput extulit arvis Virg. G. 2, 341, éleva sa tête (apparut) sur les dures campagnes]; capite demisso Cic. Domo 83 ; demisso capite Cic. Clu. 58, la tête baissée || capita conferre Cic. Verr. 2, 3, 31, rapprocher les têtes = se rapprocher pour conférer, se concerter, cf. de Or. 2, 223 ; Liv. 2, 45, 7 || caput abscidere Cic. Phil. 11, 5 ; præcidere Cic. Tusc. 5, 55, couper la tête (cædere Ov. F. 3, 339 ; decidere Curt. 7, 2, 32 ; Sen. Clem. 1, 26, 3) || capite in terra statuerem (man. A) Ter. Ad. 316, je le planterais debout par la tête sur le sol = je lui ferais donner de la tête par terre ; (nec quisquamst) quin cadat, quin capite sistat in via de semita Pl. Curc. 287, (il n'y a personne) qui ne s'étale, qui ne donne de la tête sur la route hors de mon chemin ; [fig.] capite agere (aliquid) Sen. Ben. 6, 1, 1, chasser par la tête = jeter dehors la tête la première = rejeter sans ménagement ; pronus volvitur in caput Virg. En. 1, 116, il roule la tête en avant || [expr. prov.] : in capite atque in cervicibus nostris restiterunt Cic. Mur. 79, ils sont restés sur nos têtes et sur nos nuques = ils sont restés pour nous une menace imminente ; ecce supra caput homo levis ac sordidus Cic. Q. 1, 2, 6, voici sur notre dos un adversaire sans importance et misérable ; dux hostium cum exercitu supra caput est Sall. C. 52, 24, le chef des ennemis avec son armée suspend sa menace sur nos têtes, cf. Virg. En. 4, 702 ; Liv. 2, 17, 2 ; nec caput nec pes sermonis apparet Pl. As. 729, ces propos ne laissent voir ni pied ni tête, ni commencement ni fin, cf. Cic. Fam. 7, 31, 2 ; ut nec pes nec caput uni reddatur formæ Hor. P. 8, en sorte que ni la fin ni le commencement ne se rapportent à un ensemble unique [que les parties ne forment pas un tout harmonieux] ; capita aut navia ! Macr. Sat. 1, 7, 22, tête ou navire ! (cf. pile ou face !) [les pièces portant d'un côté la tête d'un dieu, de l'autre un navire] ; ire præcipitem in lutum per caput pedesque Catul. 17, 9, tomber dans la boue tout du long, de la tête aux pieds 2 [fig.] caput jecoris Cic. Div. 2, 32, ou extorum Plin. 11, 189, ou caput seul Ov. M. 15, 795, tête du foie || tête, extrémité, pointe : intonsa cælo attollunt capita (quercus) Virg. En. 9, 679, (les chênes) élèvent vers le ciel leurs têtes chevelues || capita vitium Cato Agr. 33, 1, ou caput vitis Cato Agr. 41, 4 ; 95, 2, racines de la vigne (Virg. G. 2, 355) ; [racines d'arbres] Cato Agr. 36, 1 ; [d'oliviers] Cato Agr. 43, 2 ; [mais aussi] cep de vigne : Col. Rust. 3, 10, 1 ; Cic. CM 53 || castellis duobus ad capita positis (pontem) reliqui Planc. d. Cic. Fam. 10, 18, 4, j'ai laissé le pont, après avoir établi à la tête deux redoutes ; opera in capite molis posita Curt. 4, 3, 3, ouvrages construits à l'extrémité de la jetée ; capita tignorum Cæs. C. 2, 9, 1, les extrémités des poutres ; (tetendit cornu) donec curvata coirent inter se capita Virg. En. 11, 861, (elle tendit son arc) jusqu'à ce que les deux extrémités courbées se rejoignissent || Atlantis piniferum caput Virg. En. 4, 249, la tête de l'Atlas couronnée de pins ; prensans uncis manibus capita aspera montis Virg. En. 6, 360, s'accrochant avec les ongles aux têtes rocheuses (aux aspérités proéminentes) de la rive escarpée || ad caput amnis Virg. G. 4, 319, près de la source du fleuve, cf. Hor. O. 1, 1, 22 ; Liv. 1, 51, 9 ; [mais multis capitibus in Oceanum influit (Rhenus) Cæs. G. 4, 10, 5, (le Rhin) se jette dans l'Océan par plusieurs bouches (embouchures) ; de même Hor. S. 1, 10, 37 ; Liv. 33, 41, 7] ; [fig.] source, origine : legum fontes et capita Cic. de Or. 1, 195, source et origine des lois, cf. Planc. 28 ; de Or. 1, 42 ; Tusc. 4, 83 ; nonne his vestigiis ad caput malefici perveniri solet ? Cic. Amer. 74, n'est-ce pas en suivant ces traces qu'on arrive à la source (au point de départ) du crime ? alte et, ut oportet, a capite repetis quod quærimus Cic. Leg. 1, 18, tu reprends de haut et, comme il convient, à sa source la question que nous traitons, cf. Top. 39 ; Sen. Ben. 5, 19, 4 ; cum se ad idem caput rettulerunt Cic. Tim. 33, quand ils [les astres] se sont ramenés au même point de départ 3 tête = la personne entière, personne, individu, homme : o lepidum caput ! Pl. Mil. 725, ô l'aimable homme ! desiderium tam cari capitis Hor. O. 1, 24, 2, le regret d'une tête si chère ; duo hæc capita nata sunt post homines natos tæterrima, Dolabella et Antonius Cic. Phil. 11, 1, ces deux têtes sont nées (ces deux individus sont nés) pour être depuis la naissance des hommes les plus infâmes qu'on connaisse, Dolabella et Antoine ; capitum Helvetiorum milia CCLXIII Cæs. G. 1, 29, 2, deux cent soixante trois mille Helvètes ; ex reliquis captivis toto exercitui capita singula distribuit Cæs. G. 7, 89, 5, il répartit le reste des captifs entre toute l'armée, à raison d'une tête (d'un) par soldat ; sesquimodios frumenti populo Romano in capita describere Cic. Verr. 2, 3, 215, distribuer au peuple romain un boisseau et demi de blé par tête ; quot capitum vivunt, totidem studiorum milia Hor. S. 2, 1, 27, autant de milliers d'êtres vivants, autant de goûts || eos, qui aut non plus mille quingentos æris aut omnino nihil in suum censura præter caput attulissent, proletarios nominavit Cic. Rep. 2, 40, ceux qui n'avaient déclaré au recensement comme propriété pas plus de quinze cents as ou même rien d'autre que leur personne, il les appela les prolétaires || capite censeri, n'être recensé que pour sa personne ; les capite censi n'appartiennent à aucune des cinq classes établies par Servius Tullius ; ils ne paient pas de cens et ne font pas de service militaire ; P. Fest. 226 confond le proletarius et le capite census, mais Gell. 16, 10, 10 d'après Julius Paulus les distingue : Sall. J. 86, 2 ; Val. Max. 2, 3, 1 ; 7, 6, 1 ; Gell. 16, 10, 11 ; 16, 10, 14 || [expressions] : capiti vostro istuc quidem Pl. Pœn. 645, c'est à vous bien sûr que ton mot s'applique, cf. Truc. 819 ; Ter. Phorm. 491 ; multa mala eum dixisse ; suo capiti, ut aiunt Cic. Att. 8, 5, 1, [j'ai appris] qu'il avait tenu une foule de mauvais propos ; c'est sur lui-même qu'ils retombent, comme on dit, cf. Cæl. d. Cic. Fam. 8, 1, 4 4 tête = vie, existence : si prædonibus pactum pro capite pretium non attuleris Cic. Off. 3, 107, si tu n'apportes pas à des pirates le prix convenu pour ta vie [pour ta rançon]; capitis pœnam iis, qui non paruerint, constituit Cæs. G. 7, 71, 6, il décide que seront punis de mort ceux qui n'auront pas obéi ; eorum omnium capita regi Cotto vendidisti Cic. Pis. 44, tu as vendu leurs têtes à tous au roi Cottus || [en justice] soit personnalité civile, soit existence même ; un jugement capital = un jugement qui entraîne suivant le chef d'accusation, soit la peine de mort, soit l'exil accompagné généralement de l'interdiction de l'eau et du feu ou encore la qualification d'homo sacer : pœna capitis Cic. Verr. 2, 4, 85, peine de mort ; causa de ordine, de civitate, de libertate, de capite hominis Cic. de Or. 1, 182, une affaire où il s'agit du rang, du droit de cité, de la liberté, de l'existence civile tout entière d'un homme ; causa capitis Cic. Quinct. 32 ; Br. 47 ; de Or. 3, 211, etc., cause capitale ; de capite alicujus judicare Cic. Quinct. 44 ; Verr. 2, 2, 33 ; Rab. perd. 12, etc., prononcer le jugement dans une affaire capitale concernant qqn ; ut de suo capite judicium fieri patiatur Cic. Verr. 2, 3, 135, en sorte qu'il se laisse poursuivre pour crime capital ; judicium capitis Cic. Planc. 31 ; de Or. 1, 231 ; Br. 136, etc., procès capital ; capitis aliquem arcessere Cic. Dej. 30, intenter à qqn une action capitale ; reus capitis Cic. Dej. 11, accusé d'un crime capital ; capitis absolutus pecunia multatus est Nep. Milt. 7, 6, sauvé de la peine de mort, il fut frappé d'une amende pécuniaire || [en part., chez les juriscons.] état de la personne, comprenant trois éléments essentiels : libertas, la liberté ; civitas, la cité ; familia, la famille ; d'où il résulte que l'individu compte parmi les hommes libres, au rang des citoyens, au sein d'une famille ; capitis deminutio, v. deminutio ; virgo Vestalis sine emancipatione ac sine capitis minutione e patris potestate exit Gell. 1, 12, 9, la vierge Vestale sort de la puissance paternelle sans émancipation et sans perdre sa personnalité juridique [= ses droits de famille] || [sens large] : caput aut existimatio alicujus Cic. Verr. 2, 2, 173, la personnalité civile ou la considération de qqn 5 tête, personnage principal ; caput est omnium Græcorum concitandorum Cic. Fl. 42, il est l'âme du soulèvement de tous ces Grecs ; qui capita conjurationis fuerant Liv. 8, 19, 13, ceux qui avaient été les chefs de la conjuration ; caput partis ejus Lucanorum Liv. 25, 16, 5, à la tête de ce parti des Lucaniens || [en part.] : qui capita rerum sunt Liv. 5, 27, 4 ; 26, 16, 5 ; 26, 40, 13, ceux qui sont à la tête des affaires, les principaux citoyens ; cum caput rerum in omni hostium equitatu Masinissam fuisse sciret Liv. 28, 35, 12, sachant que Masinissa avait joué au milieu de toute la cavalerie ennemie un rôle prépondérant ; (fama adfertur) caput rerum Antiates esse Liv. 4, 56, 5, (le bruit vient) que les Antiates sont à la tête du mouvement 6 [en parl. de choses] partie principale, capitale : id quod caput est Cic. Pis. 47 ; Mil. 53, etc., ce qui est le point capital, essentiel ; hoc esse vis caput defensionis tuæ, magno te decimas vendidisse Cic. Verr. 2, 3, 148, tu veux que la partie principale de ta défense soit d'avoir vendu les dîmes à haut prix ; quod cenæ caput erat Cic. Tusc. 5, 98, ce qui était l'essentiel du repas ; caput arbitrabatur esse oratoris, ut talis.... videretur Cic. de Or. 1, 87, l'essentiel, à son avis, pour un orateur, était de se montrer tel... || caput est, ut quæramus Cic. Inv. 2, 175 (Fam. 4, 9, 4, etc.), l'essentiel est que nous cherchions... ; caput est in omni procuratione muneris publici, ut avaritiæ pellatur etiam minima suspicio Cic. Off. 2, 75, un point capital dans toute gestion d'une fonction publique, c'est d'éloigner jusqu'au plus léger soupçon d'avidité ; caput est quam plurimum scribere Cic. de Or. 1, 150, l'exercice fondamental, c'est d'écrire le plus possible ; ad consilium de re publica dandum caput est nosse rem publicam Cic. de Or. 2, 337, pour donner un avis sur les affaires publiques, il est capital de connaître les affaires publiques 7 [en parl. d'écrits] point capital : quattuor sunt capita quæ concludant nihil esse quod nosci, percipi, comprehendi possit Cic. Ac. 2, 83, il y a quatre points principaux dans l'argumentation pour aboutir à la conclusion qu'on ne peut rien connaître, percevoir, saisir de façon certaine ; ex uno Epicuri capite Cic. Ac. 2, 101, à la suite d'un principe posé par Épicure || chapitre, paragraphe : in illo capite Anniano de mulierum hereditatibus Cic. Verr. 2, 1, 118, dans ce chapitre de l'édit relatif à Annius touchant les hérédités de femmes ; a primo capite legis usque ad extremum Cic. Agr. 2, 15, depuis le premier paragraphe de la loi jusqu'au dernier, cf. 2, 16 ; 2, 39 ; Leg. 2, 62, etc. ; quod ex quibusdam capitibus expositis nec explicatis intellegi potest Cic. Br. 164, cela peut se constater d'après certains paragraphes indiqués en sommaires, mais non développés || paragraphe d'une lettre : Att. 9, 13, 8 ; Fam. 3, 8, 2 || chapitre d'un livre : Leg. 1, 21 ; Fam. 7, 22 8 lieu principal, capitale : templum consilii publici, caput urbis Cic. Mil. 90, le temple du conseil public, le chef-lieu de la ville (= la curie); (Erana) Amani caput Cic. Fam. 15, 4, 8, (Erana) capitale du mont Amanus ; (Antium) caput Volscorum Liv. 6, 9, 1, (Antium) capitale des Volsques 9 [en parl. d'argent] somme capitale, somme principale : Cic. Verr. 2, 1, 11 ; 3, 77 ; etc.; de illo Tulliano capite libere loquere Cic. Att. 15, 26, 4, tu parleras hardiment de ce principal dû par Tullius ; de capite deducite, quod usuris pernumeratum est Liv. 6, 15, 10, déduisez (retranchez) du capital ce qui a été payé jusqu'ici pour les intérêts 10 [en gramm.] forme principale d'un mot, le nominatif : Varro L. 9, 79 ; 9, 89 ; 9, 90, etc. || la 1re pers. du prés. indic. : Varro L. 9, 102 ; 9, 103. → orth. kaput Vel. Gramm. 7, 53, 7 ; CIL 14, 2112, 1, 10, etc. ; capud CIL 7, 897 || abl. capiti Virg. En. 7, 668 ; Catul. 68, 124.