Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: castus

castus,¹ 1 castus, a, um, 1 pur, intègre, vertueux, irréprochable : quis hoc adulescente castior ? Cic. Phil. 3, 15, quoi de plus honnête que ce jeune homme ? castissimum hominem ad peccandum impellere Cic. Inv. 2, 36, pousser au mal le plus vertueux des hommes ; castissima domus Cic. Cæl. 9, maison très vertueuse || [en part.] fidèle à sa parole, loyal : fraudasse dicatur perjurum castus Cic. Com. 21, c'est l'homme esclave de sa parole qui aurait trompé l'homme sans foi ; casta Saguntum Sil. 3, 1, la fidèle Sagonte 2 chaste, pur : castum decet esse poetam ipsum Catul. 16, 5, il faut que le poète soit chaste dans sa personne ; casta Minerva Hor. O. 3, 3, 23, la chaste Minerve ; castus vultus Ov. M. 4, 799, air pudique || [fig.] correct [en parl. du style] : Cæsar, sermonis castissimi Gell. 19, 8, 3, César dont la langue est si pure 3 pieux, religieux, saint : casti nepotes Virg. En. 3, 489, descendants pieux ; casta contio Cic. Rab. perd. 11, assemblée sainte [dans un lieu consacré] ; castum nemus Tac. G. 40, forêt sainte ; castæ tædæ Virg. En. 7, 71, les torches sacrées ; casta poesis Varr. d. Non. 267, 14, la divine poésie || castum, ī, n., fête [religieuse] : Fest. 154, 25 ; Tert. Jejun. 16.