Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: claudo

claudo,¹ 1 claudō, clausī, clausum, ĕre, et clūdō, clūsī, clūsum, ĕre (clavis, κλείω), tr., fermer, 1 fermer, clore : forem cubiculi Cic. Tusc. 5, 59, fermer la porte de la chambre ; omnes aditus Cic. Phil. 1, 25, fermer toutes les issues ; portas Varroni clausit Cæs. C. 2, 19, 3, il ferma les portes de la ville à Varron ; [fig.] clausa domus contra rem, alicui rei Cic. Verr. 2, 5, 39 ; Quinct. 93, maison fermée à qqch. ; claudere pupulas Cic. Nat. 2, 142, clore les pupilles ; aures clausæ ad rem Cic. Tusc. 4, 2, oreilles fermées à qqch. ; Janum Quirinum ter clusit Suet. Aug. 22, il ferma trois fois le temple de Janus || porta castrorum ducis principumque fuga clausa erat Liv. 27, 18, 20, la porte du camp avait été obstruée par la fuite du général et des principaux chefs 2 fermer une route, un passage, un pays : portus custodia clausos tueri Cæs. C. 3, 23, 1, tenir l'accès des ports fermé par une garde ; sociis nostris mare clausum Cic. Pomp. 32, la mer fermée à nos alliés ; insula ea sinum ab alto claudit Liv. 30, 24, 9, cette île ferme le golfe du côté de la haute mer ; clausæ hieme Alpes Liv. 27, 36, 4, les Alpes rendues impraticables par l'hiver 3 finir, clore : agmen claudere, fermer la marche, v. agmen ; epistulam Ov. H. 13, 165 ; opus Ov. F. 3, 384, finir une lettre, un travail ; cum ventum est ad ipsum illud, quo veteres comœdiæ tragœdiæque cluduntur « plaudite ! » Quint. 6, 1, 52, quand on est arrivé à ce mot même par lequel finissent comédies et tragédies anciennes « applaudissez ! » ; octavum lustrum claudere Hor. O. 2, 4, 24, clore le huitième lustre 4 couper, barrer, arrêter : fugam Ov. M. 6, 572, couper la fuite ; sanguinem Plin. 26, 135, étancher le sang ; horum ferocia vocem Evandri clausit Liv. 44, 45, 12, leur dureté coupa la parole à Évandre ; omnes undique clausi commeatus erant Liv. 21, 57, 5, tous les approvisionnements de toutes parts étaient coupés || enfermer : claudam vos in curia Liv. 23, 2, 9, je vous enfermerai dans la curie ; clausus domo Tac. Ann. 15, 53, enfermé dans sa maison ; urbem operibus clausit Nep. Milt. 7, 2, il enferma la ville dans des travaux de siège ; ne multitudine clauderentur Nep. Milt. 5, 3, pour empêcher qu'ils ne fussent enveloppés par la multitude des ennemis ; non enim portu illud oppidum clauditur Cic. Verr. 2, 5, 96, ce n'est pas en effet le port qui enferme cette ville (qui en forme la clôture) ; habere clausa consilia de Verre Cic. Verr. 2, 3, 63, tenir cachés ses desseins concernant Verrès || [rhét.] : claudere numeris sententias Cic. Or. 229, enfermer la pensée dans une forme rythmique ; pedibus verba Hor. S. 2, 1, 28, enfermer les mots dans la mesure des vers ; universa comprensio et species orationis clausa et terminata est Cic. Or. 198, c'est la période prise dans son ensemble, la phrase en général qui a une fin arrondie et rythmée. → inf. prés. pass. claudier Ter. Andr. 573 || la forme cludere ne se trouve pas dans Cic., Cæs., Sall., Liv. ; elle est dans Varro, Lucr., Tac., Quint., Suet.