Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: cogito

cogito,¹ 1 cōgĭtō, āvī, ātum, āre (de cum et agito), remuer dans son esprit 1 penser, songer, se représenter par l'esprit : eloqui copiose melius est quam vel acutissime sine eloquentia cogitare Cic. Off. 1, 156, il vaut mieux savoir s'exprimer avec abondance que d'avoir même les plus fines pensées sans le don de l'expression ; homo cui vivere est cogitare Cic. Tusc. 5, 111, un homme pour qui vivre, c'est penser ; sic cogitans... audebit Cic. Off. 3, 75, ayant cette pensée (en se disant à lui-même...)... il osera || de aliquo, de aliqua re, songer à qqn, à qqch. : Cic. Br. 150 ; Font. 22 ; Prov. 33 ; Cæl. 29, etc. ; perspectus est a me toto animo de te ac de tuis commodis cogitare Cic. Fam. 1, 7, 3, j'ai vu nettement qu'il songeait de tout son cœur (qu'il s'occupait sans réserve de) à toi et à tes intérêts || ad aliquid, songer à qqch. [tour rare] : Cic. Att. 9, 6, 7 || [avec acc.] : id potestis cum animis vestris cogitare Cic. Agr. 2, 64, cela, vous pouvez l'imaginer ; qui imbecillitatem generis humani cogitat Cic. Tusc. 3, 34, celui qui songe à la faiblesse du genre humain ; Scipionem, Catonem cogitare Cic. Fin. 5, 2, évoquer par la pensée Scipion, Caton, cf. Tac. Agr. 32 ; deus nihil aliud nisi « ego beatus sum » cogitans Cic. Nat. 1, 114, un dieu qui ne fait que se dire « je suis heureux » || [avec prop. inf.] : cogitare cœperunt nihilo minus hunc everti bonis posse Cic. Verr. 2, 2, 54, ils se prirent à songer qu'on pouvait aussi bien le déposséder de ses biens ; cogitat deus, inquiunt, assidue beatum esse se Cic. Nat. 1, 114, dieu, disent-ils, ne cesse pas de penser qu'il est bien heureux || [avec interr. indir.] : cogitare utrum esset utilius... Cic. Verr. 2, 4, 73, songer s'il valait mieux... ; qui, non quid efficere posset cogitavit, sed quid facere ipse deberet Cic. Phil. 1, 15, lui qui a pensé non à ce qu'il pouvait réaliser, mais à ce qu'il devait tenter lui-même || [avec ne] prendre garde (en réfléchissant) que... ne [cf. considera, ne Cic. Fam. 15, 14, 4] : Cic. Fam. 4, 9, 4 || réfléchir, méditer : hominis mens discendo alitur et cogitando Cic. Off. 1, 105, l'esprit de l'homme se développe par l'instruction et la réflexion ; spatium sumere ad cogitandum Cic. Fin. 4, 1, prendre du temps pour réfléchir ; cum mecum ipse de immortalitate animorum cœpi cogitare Cic. Tusc. 1, 24, quand je me prends à méditer sur l'immortalité de l'âme || sive quid mecum cogito Cic. Leg. 2, 2, soit que je médite ; consilia quieta et cogitata Cic. Off. 1, 82, projets calmes et mûrement médités ; adfero res multum et diu cogitatas Cic. CM 38, j'apporte des propositions longuement et longtemps méditées 2 méditer, projeter : quæ contra rem publicam jamdiu cogitarunt Cic. Agr. 1, 22, ce que depuis longtemps ils ont médité contre l'intérêt public ; proscriptiones et dictaturas Cic. Cat. 2, 20, méditer proscriptions et dictatures ; cogitatum facinus Cic. Mil. 45, crime projeté (Dej. 15 ) ; cogitata injuria Cic. Off. 1, 27, injustice préméditée || [avec de] : numquam de te ipso, nisi crudelissime cogitatum est Cic. Att. 11, 6, 2, jamais sur toi-même on n'a projeté que les plus cruelles mesures ; de nostro omnium interitu cogitant Cic. Cat. 1, 9, ils méditent notre mort à tous ; de altero consulatu gerendo Cic. Vat. 11, songer à exercer un second consulat ; de imponendis, non de accipiendis legibus Cic. Phil. 12, 2, songer à imposer des lois, mais non à en recevoir ; de Homeri carminibus abolendis Suet. Cal. 34, méditer d'anéantir les poèmes d'Homère, cf. Aug. 28 || [avec inf.] : si causas dicere cogitatis Cic. Br. 287, si vous vous proposez de plaider des causes ; si liberi esse et habere rem publicam cogitaretis Cic. Sest. 81, si vous aviez en vue d'être libres et de maintenir une forme de gouvernement || [tour elliptique] : inde cogito in Tusculanum Cic. Att. 2, 8, 2, de là je songe à me rendre à Tusculum (Att. 2, 13, 2 ; 5, 15, 3, etc.) ; postridie apud Hirtium cogitabam Cic. Att. 14, 21, 4, je compte être demain chez Hirtius ; Beneventi cogitabam hodie Cic. Att. 5, 3, 3, je serai aujourd'hui à Bénévent || avec ut (ne), se proposer par la pensée de (de ne pas) : neque jam ut aliquid acquireret, sed ut incolumem exercitum Agedincum reduceret, cogitabat Cæs. G. 7, 59, 4, ce qu'il avait en vue, ce n'était plus d'obtenir quelque sérieux avantage, mais de ramener son armée intacte à Agedincum ; cf. Cic. Tusc. 1, 32 ; Nep. Dion 9, 2 ; ne quam occasionem rei bene gerendæ dimitteret, cogitabat Cæs. G. 5, 57, 1, il se proposait de ne pas laisser passer une occasion de remporter un succès 3 avoir des pensées, des intentions bonnes, mauvaises à l'égard de qqn : male de aliquo cogitare Cæl. d. Cic. Fam. 8, 12, 1, vouloir du mal à qqn ; si quid amice de Romanis cogitabis Nep. Hann. 2, 6, si tu as des intentions amicales à l'égard des Romains ; si amabiliter in me cogitare vis Ant. d. Att. 14, 13 a, 2, si tu veux être bien intentionné à mon égard ; Carthagini male jam diu cogitanti Cic. CM 18, à Carthage qui depuis longtemps nourrit de mauvais desseins.