Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: conditor

conditor,¹ 1 condĭtŏr, ōris, m. (condo) 1 fondateur : oppidi Sall. J. 89, 4 ; templi Liv. 8, 10 ; urbis Liv. 10, 23, 12, fondateur d'une ville, d'un temple, d'une ville || auteur de, créateur de, etc. : Romanæ libertatis Liv. 8, 34, 3, fondateur de la liberté romaine ; omnium Sen. Prov. 5, 8, le créateur de toutes choses ; legum Pl. Epid. 523, législateur ; tantis sim conditor actis Tib. 4, 1, 4, que je chante de si grands exploits ; Romani conditor anni Ov. F. 6, 21, chantre de l'année romaine (des Fastes) || organisateur : Cic. Clu. 71 [avec jeu de mots sur les deux conditor], cf. Cic. Sen. 15 ; Liv. 1, 42, 4 ; 3, 58, 2 ; Plin. Min. Ep. 10, 29, 1 2 celui qui conserve ; a) dépositaire ; gardien des équipages d'une des factions du cirque : CIL 6, 10046, 6 ; 10072 ; b) Conditor [opp. à Promitor], le dieu des greniers [qui préside à la mise en réserve des récoltes] : Serv. Georg. 1, 21.