Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: conficio

conficio cōnfĭcĭō, fēcī, fectum, ĕre (cum et facio), 1 faire intégralement, faire : anulum, pallium, soccos se sua manu confecisse Cic. de Or. 3, 127, [il disait] qu'il avait fait de sa main l'anneau, le manteau, les chaussures qu'il portait ; tabulæ litteris Græcis confectæ Cæs. G. 1, 29, registres rédigés avec l'alphabet grec ; tabulas Cic. Verr. 2, 1, 60, tenir les livres de comptes ; orationes Nep. Cato 3, 3, faire des discours ; sacra per mulieres confici solent Cic. Verr. 2, 4, 99, les sacrifices sont célébrés par les femmes ; facinus Cic. Amer. 76, perpétrer un crime ; in ipsa oratione quasi quendam numerum versumque conficiunt Cic. de Or. 3, 53, dans la prose même ils parfont comme une sorte de rythme et de vers || achever : duobus bellis confectis Cæs. G. 1, 54, 2, deux guerres étant achevées ; prœlio confecto Cæs. C. 3, 91, 2, le combat achevé ; confecta frumentatione Cæs. G. 6, 39, 1, les approvisionnements de blé étant terminés ; confecta victoria Cic. Phil. 14, 1, victoire consommée ; confectorum ludorum nuntii Cic. Att. 16, 4, 4, nouvelles de l'achèvement des jeux ; annuum munus Cic. Fam. 2, 12, 1 ; jurisdictionem Cic. Fam. 2, 13, 3, achever son année de charge (de gouvernement), l'exercice de ses fonctions [de proconsul]; negotium Cic. Att. 7, 5, 5, mener une affaire à bonne fin ; hoc negotio confecto Cæs. G. 7, 62, 10, cette affaire (entreprise) étant terminée ; provincia confecta Liv. 26, 21, 2, ayant achevé sa mission [la guerre dont il avait été chargé], cf. Cic. Pomp. 28 || [abst] : conficere cum aliquo (de aliqua re), terminer avec qqn [au sujet de qqch.], régler avec qqn (une affaire) : Cic. Fam. 7, 2, 1 ; Att. 12, 19, 1, etc. || cursus annuos Cic. Nat. 1, 87, achever ses révolutions annuelles ; eadem spatia Cic. de Or. 3, 178, parcourir le même espace ; viam Cic. CM 6, parcourir une route ; iter reliquum Cic. de Or. 2, 290, effectuer le reste du trajet ; prope centum confecit annos Cic. Or. 176, il a presque achevé les cent ans, = vécu cent ans (Tusc. 1, 92) ; cursum vitæ Cic. Tusc. 3, 2, achever le cours de son existence || jam prope hieme confecta Cæs. G. 7, 32, 2, l'hiver étant déjà presque à sa fin ; biennio confecto Cic. Quinct. 40, un espace de deux ans s'étant écoulé ; ante primam confectam vigiliam Cæs. G. 7, 3, 3, avant l'achèvement de la première veille ; confecto annorum numero Tac. Ann. 6, 28, le nombre d'années étant révolu 2 venir à bout de, réaliser, constituer : potestas innumerabilis pecuniæ conficiendæ Cic. Agr. 2, 33, la faculté de réaliser des sommes immenses (faire de l'argent infiniment) ; permagnam ex illa re pecuniam confici posse Cic. Verr. 2, 1, 138, on pouvait retirer de cette affaire beaucoup d'argent ; filiæ dotem Cic. Quinct. 98, constituer une dot à sa fille ; bibliothecam Cic. Att. 1, 7, composer (constituer) une bibliothèque ; frumentum Liv. 43, 6, 2, réunir (constituer) une quantité de blé déterminée ; hortos alicui Cic. Att. 12, 37, 2, procurer à qqn des jardins ; exercitum Cic. Pomp. 61, mettre sur pied (constituer) une armée ; armata milia centum Cæs. G. 2, 4, 5, mettre sur pied (réunir) cent mille hommes armés (C. 1, 24, 2 ; 1, 25, 1, etc.) ; exercitum invictum ex paternis militibus Cic. Phil. 4, 3, former une armée invincible des soldats de son père || conficere necessariis suis suam tribum Cic. Planc. 45, procurer les voix de leur tribu à leurs amis ; ut is nobis eas centurias conficiat Cic. Fam. 11, 15, 2, pour qu'il me procure les suffrages de ces centuries || effectuer : illa tria justitia conficit et benevolentiam et fidem et admirationem Cic. Off. 2, 38, ces trois conditions [de la gloire] sont réalisées par la justice, savoir la bienveillance, la confiance, l'admiration ; ad motus animorum conficiendos Cic. de Or. 2, 324, pour provoquer des émotions ; suavitas vocis bene loquendi famam confecerat Cic. Br. 259, le charme de sa voix lui avait ménagé le renom de bien parler ; animum auditoris misericordem conficere Cic. Inv. 1, 106, rendre pitoyable le cœur de l'auditeur ; auditorem benevolum Cic. Inv. 1, 20, rendre l'auditeur bienveillant || [abst] produire un effet, être efficient : Cic. Part. 93, v. conficiens || [surtout au pass.] effectuer par le raisonnement, montrer par le raisonnement, tirer une conclusion : Socrates ex eo, quod sibi ille dederat quicum disputabat, aliquid conficere malebat Cic. Inv. 1, 53, Socrate préférait tirer des conclusions de ce que lui avait concédé son interlocuteur ; tantum conficietur ex testimoniis civitatum Cic. Verr. 2, 2, 141, tel est le total qui se dégagera des témoignages des cités ; ex quo conficitur ut Cic. Inv. 2, 145, d'où il s'ensuit que ; ex eo hoc conficitur... esse Cic. Inv. 1, 63, d'où cette conclusion qu'il y a... 3 réduire, élaborer, façonner : conficere ligna ad fornacem Cato Agr. 16, réduire le bois [le fendre] pour le fourneau ; frumenta molere et conficere Plin. 7, 191, [Cérès enseigna] à moudre et à élaborer le grain ; (dentes escas) conficiunt Cic. Nat. 2, 134, il y a des dents qui broient les aliments (cibum Liv. 2, 32, 10 ) || absorber, engloutir : ibes maximam vim serpentium conficiunt Cic. Nat. 1, 101, les ibis absorbent une grande quantité de serpents [v. la suite : volucres angues consumunt] ; cf. 2, 125 ; Fam. 9, 18, 3 || élaborer : confectus coctusque cibus Cic. Nat. 2, 137, l'aliment élaboré et digéré (Tim. 18) || [fig.] réduire, consommer : patrimonium Cic. Fl. 90, dissiper son patrimoine ; nihil est manu factum quod non conficiat et consumat vetustas Cic. Marc. 11, il n'y a pas de travail humain que l'âge ne détruise et consume 4 venir à bout de qqn, le faire périr : hæc sica me pæne confecit Cic. Mil. 37, ce poignard a failli me tuer (me donner le coup de la mort) ; alterum Curiatium conficit Liv. 1, 25, 10, il tue le second Curiace ; ut mortui ægros, ægri validos tabe ac pestifero odore corporum conficerent Liv. 25, 26, 10, au point que les morts faisaient périr les malades, les malades les bien portants par suite de la putréfaction et de l'odeur pestilentielle des corps || venir à bout de, réduire, subjuguer : confecta Britannia Cic. Att. 4, 18, 5, la Bretagne étant réduite (provincia Liv. 28, 24, 7 ; 40, 35, 13) 5 affaiblir, accabler, épuiser [physiqt et moralt] : meus me mæror cotidianus lacerat et conficit Cic. Att. 3, 8, 2, mon chagrin journellement me déchire et m'accable (11, 4, 2 ; 11, 15, 3 ; Tusc. 3, 27) ; luctus mærore se conficientis Cic. Tusc. 3, 26, lamentations d'un homme qui se ronge de chagrin || [souvent au pass.] : confici angore Cic. Fin. 1, 60 ; curis Cic. Fam. 4, 13, 2, être accablé par l'angoisse, par les soucis ; lassitudine Cæs. C. 3, 92, 3, être épuisé par la fatigue ; cum corporis morbo, tum animi dolore confectus Cic. Mur. 85, épuisé à la fois par la maladie et par la douleur ; plagis Cic. Verr. 2, 5, 140 ; vulneribus Cic. Tusc. 2, 41, épuisé par les coups, par les blessures || nemo filium nisi lacrimantem confectumque vidit Cic. Domo 59, personne n'a vu mon fils autrement qu'en pleurs et abattu de chagrin ; gladiatori illi confecto et saucio Cic. Cat. 2, 24, à ce spadassin affaibli et blessé. → v. à confio, les autres formes passives.