Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: confirmo

confirmo cōnfirmō, āvī, ātum, āre, tr., 1 affermir : confirmandi et stabiliendi causa Cæs. G. 7, 73, 7, pour l'affermissement et la consolidation [des pieux] || [la santé, le corps, etc.] : hoc nervos confirmari putant Cæs. G. 6, 21, 4, ils pensent que par ce moyen les muscles s'affermissent ; confirmato corpore Cic. Fam. 16, 1, 1, étant rétabli physiquement ; numquam te confirmare potuisti Cic. Fam. 16, 4, 3, tu n'as jamais pu te rétablir entièrement ; plane confirmatus Cic. Fam. 16, 4, 1, tout à fait rétabli, solide || affermir [le courage, les esprits, etc.] : Gallorum animos verbis confirmavit Cæs. G. 2, 33, 1, il réconforta les Gaulois par des paroles ; suos ad dimicandum animo confirmat Cæs. G. 5, 49, 4 (C. 2, 4, 5), il encourage les siens en vue du combat ; ipsi sese confirmaverant Cæs. G. 2, 19, 6, ils s'étaient réconfortés mutuellement || eos multa pollicendo confirmat uti Romam pergerent Sall. J. 23, 2, à force de promesses il les détermine à aller jusqu'à Rome ; alius alium confirmare ne nomina darent Liv. 2, 24, 2, ils s'encouragent les uns les autres à ne point se faire inscrire || affermir dans le devoir (dans la fidélité) : Cæs. C. 1, 15, 4 ; Vell. 2, 120 ; insulas bene animatas Nep. Cim. 2, 4, affermir dans leurs bons sentiments les îles bien disposées || [fig.] affermir, fortifier, consolider : suam manum Cic. Pomp. 24, ses troupes ; pacem et amicitiam cum proximis civitatibus Cæs. G. 1, 3, 1, les relations pacifiques et amicales avec les États voisins ; sese transmarinis auxiliis Cæs. C. 1, 29, 1, affermir ses forces au moyen de troupes venues d'outre-mer ; opinionem Cic. Tusc. 1, 30, confirmer une opinion ; meum judicium confirmo judicio tuo Cic. Br. 156, je trouve dans ton jugement la confirmation du mien ; bellum commotum a Scapula, postea confirmatum est a Pompeio Cic. Fam. 9, 13, 1, la guerre a été excitée par Scapula, puis encouragée par Pompée ; acta Cæsaris confirmata sunt a senatu Cic. Phil. 2, 100, les actes de César ont été ratifiés par le sénat 2 confirmer, corroborer, prouver : confirmare nostra argumentis et rationibus, deinde contraria refutare Cic. de Or. 2, 80, établir nos prétentions par des preuves et des raisonnements, puis réfuter celles de l'adversaire ; divinationem Cic. Div. 1, 71, établir la vérité de la divination ; exemplis confirmare, quantum auctoritas valeat in bello Cic. Pomp. 44, prouver par des exemples quelle est la puissance du prestige personnel dans la guerre ; quorum omnium testimoniis de hac Dionis pecunia confirmatum est Cic. Verr. 2, 2, 23, d'après leurs témoignages à tous, la preuve est faite sur l'argent versé par Dion || [avec prop. inf.] démontrer que, faire la preuve que : Lucr. 2, 185 ; confirmer que : Cæs. C. 3, 67, 1 3 affirmer, assurer, garantir : qualis amicus, ut confirmare possum, nemo certe fuit Cic. Læl. 10, un ami comme, je puis l'affirmer, il n'en a certes pas existé ; difficile est hoc de omnibus confirmare Cic. Arch. 15, il est difficile de garantir cela à propos de tous || [avec prop. inf.] : talem exsistere eloquentiam non potuisse confirmo Cic. de Or. 2, 6, je certifie qu'une telle éloquence n'aurait pu exister ; se suo exercitu illis regna conciliaturum confirmat Cæs. G. 1, 3, 7, il assure qu'avec son armée il leur ménagera le trône ; illud se polliceri et jurejurando confirmare tutum iter per fines daturum Cæs. G. 5, 27, 10, il fait la promesse et donne sous serment l'assurance qu'il leur offrira un passage sans danger à travers son territoire || [avec ne et subj.] : sanctissimo jurejurando confirmari oportere ne tecto recipiatur qui non bis per agmen hostium perequitasset Cæs. G. 7, 66, 7, [ils déclarent] qu'il faut sous le plus sacré des serments prendre l'engagement de ne pas donner un abri au cavalier qui n'aurait pas percé deux fois les rangs des ennemis.