Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: admoneo

admoneo admŏnĕō, ŭī, ĭtum, ēre, tr., 1 faire souvenir, rappeler : recte admones ; Polyclitum esse dicebant Cic. Verr. 2, 4, 5, tu me remets bien en mémoire ; c'est Polyclète qu'on l'appelait ; admonitum venimus te, non flagitatum Cic. de Or. 3, 17, nous venons te rappeler ta promesse et non pas te presser de la tenir ; cum admoneris Cic. Mur. 77, quand on te fait souvenir [des noms des électeurs] || aliquem de aliqua re, faire souvenir qqn de qqch. : Cic. Pomp. 45 ; Q. 3, 1, 14 || aliquem alicujus rei : admonitus hujus æris alieni Cic. Top. 5, ma dette m'étant rappelée à la mémoire ; admonebat alium egestatis, alium cupiditatis suæ Sall. C. 21, 4, il rappelait à l'un son dénuement, à l'autre ses convoitises, cf. J. 95, 2 ; Liv. 23, 18, 7 ; 24, 22, 8 ; 31, 43, 6, etc.; Sen. Ben. 2, 11, 2 ; Ep. 53, 5, etc. || [avec prop. inf.] rappeler que : Cic. Or. 88 ; admonebant alios supplicium ex se peti Liv. 28, 19, 11, ils rappelaient aux autres que c'était un châtiment qu'on voulait tirer d'eux || [avec interr. ind.] : meus me sensus, quanta vis fraterni sit amoris, admonet Cic. Fam. 5, 2, 10, mon propre sentiment me rappelle la force de l'amour fraternel 2 avertir, faire remarquer, faire prendre garde : satis est admonere Cic. Fin. 1, 30, il suffit de faire constater ; natura admonente Cic. Tusc. 1, 29, sur les indications de la nature ; proximi diei casu admoniti Cæs. C. 2, 14, 6, mis sur leur garde par l'échec du jour précédent ; prodigiis a dis admonemur Cic. Har. 44, les dieux nous avertissent au moyen des prodiges || admonent quiddam, quod cavebimus Cic. Phil. 1, 28, ils me signalent un danger, contre lequel je serai en garde || aliquem de aliqua re, avertir qqn de qqch., attirer l'attention de qqn sur qqch. : Cic. Nat. 1, 46 ; Div. 2, 142 ; Att. 2, 7, 5 ; Fam. 4, 10, 2, etc. || [avec acc. n. des pron.] : ridiculum est istuc me admonere Ter. Haut. 353, il est ridicule de me faire cette observation ; multa extis admonemur Cic. Nat. 2, 166, nous recevons des entrailles des victimes maints avertissements ; eam rem [= id] nos locus admonuit Sall. J. 79, 1, le lieu m'y a fait penser || [avec prop. inf.] avertir que, annoncer que : Cic. Verr. 2, 2, 36 ; admonitus est hasce tabulas nihil profuturas Cic. Verr. 2, 5, 103, il fut averti que ce procès-verbal ne lui servirait de rien ; illud jam non es admonendus neminem bonum esse nisi sapientem Sen. Const. 7, 3, tu n'as plus besoin d'être averti que le sage seul est bon || [avec interr. ind.] : cotidie nos ipsa natura admonet quam parvis rebus egeat Cic. Tusc. 5, 102, chaque jour la nature elle-même nous fait remarquer combien elle a besoin de peu 3 rappeler à l'ordre : liberos verberibus Sen. Clem. 1, 14, 1, rappeler à l'ordre par des coups, cf. Const. 12, 3 ; Ep. 47, 19 || admonester, faire des remontrances, une semonce : Sen. Clem. 2, 7, 2, etc.; bijugos telo Virg. En. 10, 585, exciter l'attelage du fer de son javelot 4 engager [à], stimuler : a) [abst] Cic. Att. 13, 19, 3 ; Liv. 6, 4, 6 ; b) admoneri ad Cic. Div. 2, 134, être poussé à ; c) [avec ut] avertir de, engager à : Cic. Cæl. 8 ; Tusc. 3, 51 ; Mil. 3 ; [avec ne] Cic. Att. 9, 9, 3, engager à ne pas ; d) [avec l'inf.] Cic. Verr. 2, 1, 63 ; Cæl. 34 ; Hirt. G. 8, 12, 7 ; Plin. Min. Ep. 1, 2, 4 ; e) [avec le subj.] : hunc admonet iter caute faciat Cæs. G. 5, 49, 3, il l'avertit d'être sur ses gardes au cours de son voyage, cf. Cic. Tull. 17 ; Nep. Phoc. 1, 3 ; Liv. 39, 27, 2 ; Plin. Min. Ep. 2, 11, 15.