Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: conscius

conscius cōnscĭus, a, um (cum et scio), 1 ayant connaissance de qqch. avec qqn, partageant la connaissance de, confident : homo meorum in te studiorum maxime conscius Cic. Fam. 5, 5, 1, l'homme du monde qui est le plus dans la confidence du dévouement que je te témoigne || [d'où] qui participe à, complice : maleficii Cic. Clu. 59, complice du crime ; interficiendi Agrippæ Tac. Ann. 3, 30, complice du meurtre d'Agrippa ; conscios delendæ tyrannidis indicare Cic. Tusc. 2, 52, dénoncer les conjurés qui conspiraient la destruction de la tyrannie || [avec dat.] : facinori Cic. Cæl. 52, complice d'un crime ; mendacio meo Cic. Verr. 2, 4, 124, complice de mon mensonge || conscium esse alicui alicujus rei Sall. C. 22, 2 (Ter. Phorm. 156 ; Curt. 6, 6, 36 ; Tac. Ann. 1, 43), être complice avec qqn de qqch. || [avec in abl.] : in privatis omnibus (rebus) conscius Cic. Att. 1, 18, 1, mon confident dans toutes les affaires privées || [avec de] Cic. Att. 2, 24, 3, qui est dans le secret d'une chose, complice 2 ayant la connaissance intime de, conscient de ; [avec sibi] : cum sibi nullius essent conscii culpæ Cic. Off. 3, 73, conscients de n'avoir aucune responsabilité ; mens sibi conscia recti Virg. En. 1, 604, intelligence consciente du bien, cf. Cæs. G. 1, 14, 2 || [avec in abl.] : nulla sibi turpi conscius in re Lucr. 6, 393, qui a conscience de n'avoir trempé dans aucun acte honteux || [avec prop. inf.] : mihi sum conscius numquam me... fuisse Cic. Tusc. 2, 10, j'ai conscience de n'avoir jamais été... (Ter. Ad. 348 ; Cic. Fam. 6, 21, 1 ; Liv. 1, 49, 2, etc.) || [avec interr. ind.] : cum mihi conscius essem, quanti te facerem Cic. Fam. 13, 8, 1, ayant conscience de la haute estime que j'ai pour toi || [abst] : conscii sibi Sall. J. 40, 2, se sentant coupables (Liv. 33, 28, 8 ; Ov. H. 20, 47) || [sans sibi] : lupus, conscius audacis facti Virg. En. 11, 812, le loup, conscient de son acte audacieux ; conscia mens recti Ov. F. 4, 311, n'ayant rien à se reprocher ; [poét.] conscia virtus Virg. En. 5, 455, courage conscient de lui-même [la conscience de sa valeur] || [en mauv. part] : conscius animus Lucr. 4, 1135, âme consciente de sa faute, qui se sent coupable (Pl. Most. 544 ; Sall. C. 14, 3).