Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: conspicio

conspicio,¹ 1 cōnspĭcĭō, spexī, spectum, ĕre (cum et specio).

I intr., porter ses regards : in cælum Pl. Cist. 622, vers le ciel ; cf. Varro L. 7, 9 ; Petr. 140, 14.

II tr., 1 apercevoir : ubi ex litore aliquos singulares ex navi egredientes conspexerant Cæs. G. 4, 26, 2, quand du rivage ils apercevaient des soldats débarquant isolément ; ab decumana porta ac summo jugo nostros victores flumen transisse conspexerant Cæs. G. 2, 24, 2, de la porte décumane et du sommet de la colline ils avaient observé que les nôtres victorieux avaient franchi le fleuve || apercevoir par la pensée, comprendre : Pl. Ps. 769 ; Trin. 636 || remarquer : Val. Max. 7, 5, 3 ; Sen. Nat. 1, 14, 1 2 regarder, contempler : Pl. Capt. 91 ; Curc. 363 ; infestis oculis omnium conspici Cic. Cat. 1, 17, être regardé avec des yeux hostiles par tout le monde || [en part., au pass.] être regardé, attirer les regards (l'attention) : Cic. Pis. 60 ; Sest. 126 ; Sall. C. 7, 6 ; Liv. 5, 23, 5, etc.; in neutram partem conspici Nep. Att. 13, 5, ne se faire remarquer ni dans un sens ni dans l'autre (Ov. Tr. 2, 1, 114).