Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: constans

constans,¹ 1 cōnstāns, antis, part. prés. de consto, pris adjt, 1 qui se tient fermement, consistant : mellis constantior est natura Lucr. 3, 191, le miel est d'une nature plus consistante || constans ætas Cic. CM 76, âge mûr ; constantissimus motus lunæ Cic. Div. 2, 17, le cours si constant (invariable) de la lune ; constans pax Liv. 6, 25, 6, paix inaltérable 2 ferme moralement, constant avec soi-même, conséquent, qui ne se dément pas : Cic. Mil. 81 ; Off. 1, 80 ; Fl. 89 ; Br. 117 ; etc. 3 dont toutes les parties s'accordent, où tout se tient harmonieusement : in oratione constanti Cic. Off. 1, 144, dans un discours bien ordonné || rumores constantes Cic. Fam. 12, 9, 1, bruits concordants ; una atque constanti haruspicum voce commotus Cic. Har. 18, impressionné par la parole toujours identique et concordante des haruspices || credibilia, inter se constantia, dicere Quint. 5, 4, 2, dire des choses croyables, qui s'accordent entre elles.