Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: consulo

consulo cōnsŭlō, sŭluī, sultum, ĕre,

I intr., 1 délibérer ensemble ou délibérer avec soi-même, se consulter, réfléchir : Pl. Mil. 219 ; Rud. 1036, etc. ; Ter. Ad. 982, etc. ; Sall. C. 1, 6 || de aliquo, de aliqua re, sur qqn, sur qqch. : Cic. Agr. 2, 88 ; Sulla 63 ; Sall. C. 51, 5 ; Liv. 3, 41, 3 ; qui consulunt Cic. Top. 71, ceux qui tiennent conseil (qui cherchent les décisions utiles) || in commune Ter. Andr. 548, songer à l'intérêt commun (Tac. Agr. 12 ; Ann. 12, 5) ; in publicum Plin. Min. Ep. 9, 13, 21, envisager le bien public ; in medium Virg. En. 11, 335, délibérer en vue de l'intérêt général (Tac. H. 2, 5 ) ; in unum Tac. H. 4, 70, se concerter 2 prendre une résolution, des mesures : ad summam rerum Cæs. C. 3, 51, 4, prendre des mesures en vue de l'intérêt général ; aliter mihi de illis ac de me ipso consulendum Cic. Att. 7, 13, 3, je ne dois pas prendre les mêmes mesures à leur égard qu'en ce qui me concerne || [en part.] prendre une résolution (une mesure) fâcheuse, funeste, cruelle, etc. : graviter de se consulere Cic. Att. 3, 23, 5, prendre contre soi-même une détermination fâcheuse, cf. Cæl. d. Cic. Fam. 8, 16, 1 ; Liv. 28, 29, 8 ; in aliquem Ter. Haut. 437 ; Liv. 8, 13, 14 ; Tac. Agr. 16, contre qqn 3 prendre des mesures pour qqn (qqch.), alicui (alicui rei) ; avoir soin de qqn (qqch.), pourvoir à, veiller à, s'occuper de : parti civium Cic. Off. 1, 85, s'occuper d'une partie seulement des citoyens ; alicujus commodis Cic. Q. 1, 1, 27, veiller aux intérêts de qqn ; timori magis quam religioni Cæs. C. 1, 67, 3, obéir à la crainte plutôt qu'au respect de son serment militaire || [avec ut subj.] veiller à ce que, pourvoir à ce que : Cic. Verr. 2, 1, 153 ; Off. 2, 74 ; Cat. 2, 26 ; [avec ne] veiller à ce que ne pas : Ter. Phorm. 469 ; Virg. En. 9, 320 (quominus Cic. Verr. 2, 3, 16).

II tr. 1 délibérer sur qqch., examiner qqch. (rem) : Pl. Most. 1102 ; Pers. 844, etc. ; cum ea, quæ consulebantur, ad exitum non pervenirent Cic. Fam. 10, 22, 2, comme sur les questions mises en délibération on n'arrivait pas à une solution ; re consulta et explorata Cic. Att. 2, 16, 4, l'affaire étant délibérée et examinée ; nihil salutare in medium consulebatur Liv. 26, 12, 7, on ne cherchait aucune mesure salutaire en vue de l'intérêt commun ; (rem) delatam consulere ordine non licuit Liv. 2, 28, 2, sur cette affaire soumise au sénat il ne put y avoir de délibération régulière || quid agant, consultunt Cæs. G. 7, 83, 1, ils délibèrent sur ce qu'ils doivent faire 2 consulter qqn, qqch. (aliquem, aliquid) : senatum Cic. Phil. 2, 15, consulter le sénat ; populum Cic. Rep. 2, 31, le peuple ; Apollinem Cic. Leg. 2, 40, Apollon ; [un jurisconsulte] Mur. 25 ; Br. 155 ; consulentibus respondere Cic. Br. 306, donner des réponses aux consultations des clients (Or. 143 ; Leg. 10, 1 ) ; vos consulo quid mihi faciendum putetis Cic. Verr. 1, 1, 32, je vous demande à titre de consultation ce que vous pensez que je doive faire ; Themistocles cum consuleretur, utrum... filiam collocaret an... Cic. Off. 2, 71, comme on demandait à Thémistocle s'il donnerait sa fille en mariage à... ou bien... || speculum Ov. Ars 3, 136, consulter le miroir ; aures Quint. 9, 4, 93 ; vires Quint. 10, 2, 18, consulter l'oreille, les forces ; consulere veritatem Cic. Or. 159, consulter la vérité [= la prononciation régulière] || [abst] consulter, recueillir les suffrages : Cic. Att. 12, 21, 1 3 consulter sur qqch. (aliquid): quæ consuluntur, minimo periculo respondentur Cic. Mur. 28, aux consultations demandées la réponse se fait avec bien peu de risque ; rem nulli obscuram consulis Virg. En. 11, 344, tu nous consultes sur une question qui n'a d'obscurité pour personne ; si jus consuleres Liv. 39, 40, 6, si on le consultait sur un point de droit || consulam hanc rem amicos quid faciendum censeant Pl. Men. 700, je consulterai là-dessus mes amis, en leur demandant ce que je dois faire, à leur avis (Stat. Th. 7, 6, 29) 4 [formule] : boni consulere aliquid, estimer comme bon qqch., trouver bon, agréer, être satisfait de : Pl. Truc. 429 ; Varro L. 7, 4 ; Cat. d. Gell. 10, 3, 17 ; Quint. 1, 6, 32 ; hoc munus rogo, qualecumque est, boni consulas Sen. Ben. 1, 8, 1, ce présent, je te prie, quel qu'il soit, de lui faire bon accueil. → part. fut. consuliturus (au lieu de consulturus) Fort. Carm. 7, 8, 50 et [avec le sens de consolaturus] Fort. Carm. 8, 3, 254 || forme déponente sunt consulti de consulor : Commod. Instr. 1, 22, 5.