Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: contingo

contingo,¹ 1 contingō, tĭgī, tāctum, ĕre (cum et tango).

I tr., 1 toucher, atteindre : funem manu Virg. En. 2, 239, toucher de la main les cordages ; cibum terrestrem rostris Cic. Nat. 2, 122, atteindre du bec la nourriture sur le sol ; terram osculo Liv. 1, 56, 12, baiser la terre ; victrices dextras consulum Liv. 28, 9, 6, toucher les mains victorieuses des consuls ; avem ferro Virg. En. 5, 509, atteindre d'un trait un oiseau ; Italiam Virg. En. 5, 18, aborder l'Italie || Helvii fines Arvernorum contingunt Cæs. G. 7, 7, 5, les Helviens touchent le territoire des Arvernes ; turri contingente vallum Cæs. G. 5, 43, 6, une tour touchant le rempart ; ut... neque inter se contingant trabes Cæs. G. 7, 23, 3, en sorte que... les poutres ne se touchent pas les unes les autres || [fig.] arriver jusqu'à, atteindre : quos in aliqua sua fortuna publica quoque contingebat cura Liv. 22, 10, 8, ceux que, au milieu d'une certaine prospérité personnelle, le souci aussi de l'État venait toucher ; contactus nullis ante cupidinibus Prop. 1, 1, 2, jusque-là n'ayant été atteint d'aucune passion || [en part.] infecter, contaminer : civitas contacta rabie duorum juvenum Liv. 4, 9, 10, la cité atteinte de la rage des deux jeunes gens ; contacti ea violatione templi Liv. 29, 8, 11, souillés par cette violation du temple ; dies (Alliensis) religione contactus Liv. 6, 28, 6, la journée de l'Allia frappée de malédiction [considérée comme néfaste] 2 toucher, être en rapport (relation) avec : aliquem propinquitate, amicitia Liv. 25, 8, 2 ; sanguine, genere Liv. 45, 7, 3, toucher à qqn par la parenté, l'amitié, le sang, la naissance ; deos Hor. S. 2, 6, 52, approcher des dieux ; modico usu aliquem Tac. Ann. 4, 68, avoir quelques relations avec qqn || concerner, regarder : hæc consultatio Romanos nihil contingit Liv. 34, 22, 12, cette délibération ne concerne pas du tout les Romains ; mea causa quæ nihil eo facto contingitur Liv. 40, 14, 9, ma cause que ce fait ne touche (n'intéresse) en rien.

II intr., 1 arriver [alicui, à qqn], échoir, tomber en partage : quod isti contigit uni Cic. de Or. 2, 228, ce qui lui est arrivé à lui seul (Off. 1, 153 ; Fam. 5, 21, 1, etc. ; Cæs. G. 1, 43, 4) || [en mauv. part.] : Cic. Tusc. 5, 15 ; Cat. 1, 16 ; Nat. 1, 27 ; CM 71 ; Off. 2, 50, etc. || [abst] arriver, se produire : id facilitate mea contigit Cic. de Or. 2, 15, c'est le résultat de ma complaisance excessive ; [avec ex] Quint. 11, 1, 53 2 avec inf. : celeriter antecellere omnibus contigit Cic. Arch. 4, il lui fut donné de surpasser promptement tout le monde ; non cuivis homini contingit adire Corinthum Hor. Ep. 1, 17, 36, il n'est pas donné à n'importe qui d'aller à Corinthe ; Romæ nutriri mihi contigit Hor. Ep. 2, 2, 41, j'ai eu le bonheur d'être élevé à Rome || [avec ut subj.] : Pl. Amph. 187 ; Cic. de Or. 3, 3 ; Br. 118 ; 290 ; Phil. 5, 49, etc.