Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: converto

converto convertō (-vortō), vertī (vortī), versum (vorsum), ĕre, tr. ou intr.

I tr., 1 tourner entièrement, retourner, faire retourner : converso baculo Cic. Verr. 2, 5, 142, avec son bâton retourné ; palam anuli ad palmam convertere Cic. Off. 3, 38, retourner le chaton de la bague vers la paume de la main ; itinere converso Cæs. G. 1, 23, 3, revenant sur leurs pas ; acies in fugam conversa Cæs. G. 1, 52, 6, armée en fuite ; se convertere Cic. Cæl. 35, se retourner ; sese convertere Cæs. C. 1, 46, 1, tourner le dos, prendre la fuite ; boum vox Herculem convertit Liv. 1, 7, 7, le mugissement des bœufs fit retourner Hercule || [fig.] retourner = changer complètement : omnia nimia in contraria fere convertuntur Cic. Rep. 1, 68, tout excès d'ordinaire se change en excès contraire ; conversam habent demonstrationem suam Cic. Verr. 2, 4, 132, ils ont maintenant leur démonstration toute retournée ; ne in graves inimicitias convertant se amicitiæ Cic. Læl. 78, [prendre garde] que les amitiés ne se métamorphosent en ardentes inimitiés ; conversæ sunt omnium mentes Cæs. G. 1, 41, 1, les dispositions d'esprit de tous furent retournées || [milit.] castra castris Cæs. C. 1, 81, 3, changer un camp contre un autre, changer de camp à chaque instant || faire passer d'un état dans un autre : Hecuba in canem conversa Cic. Tusc. 3, 63, Hécube changée en chienne ; in naturam aliam converti Cic. Nat. 3, 21, prendre une autre nature ; in eumdem colorem se convertere Cic. Div. 2, 20, prendre la même couleur || faire passer d'une langue dans une autre, traduire : e Græco in Latinum librum Cic. Off. 2, 87, traduire un livre du grec en latin ; aliquid in Latinum Cic. Tusc. 3, 29, traduire qqch. en latin ; quæ sunt conversa de Græcis Cic. Fin. 1, 6, des œuvres traduites des œuvres grecques 2 tourner, faire tourner : ad centuriones ora convertunt Cæs. G. 6, 39, 1, ils tournent leurs regards vers les centurions ; omnium oculos ad se convertebat Nep. Alc. 3, 5, il attirait sur lui les regards de tous ; sica in me conversa Cic. Mil. 37, poignard tourné contre moi ; spelunca conversa ad aquilonem Cic. Verr. 2, 4, 107, caverne tournée vers l'aquilon ; in infimo orbe luna convertitur Cic. Rep. 6, 17, dans le dernier cercle se meut la lune || [fig.] me ab omnibus ceteris cogitationibus ad unam salutem rei publicæ convertistis Cic. Sulla 40, m'enlevant à toute autre pensée vous m'avez tourné uniquement vers le salut de l'État ; ad hunc se confestim a Pulione omnis multitudo convertit Cæs. G. 5, 44, 10, toute la foule des ennemis se détournant aussitôt de Pulion se porte contre lui ; animos hominum ad me converteram Cic. Br. 321, j'avais attiré sur moi l'attention du monde ; in se odia convertere Cic. Dej. 18, attirer sur soi les haines ; eloquentiam ad bonorum pestem Cic. Off. 2, 51, faire servir l'éloquence à la perte des gens de bien || aliquid in rem suam Cic. Amer. 114 ; 115 ; 144, détourner qqch. à son profit ; cf. Verr. 2, 3, 176.

II intr., 1 se retourner, revenir : in regnum suum convortit Sall. J. 20, 4, il revient dans son royaume ; (J. 101, 6 ; Lucr. 4, 334 ; Gell. 1, 26, 3) || [fig.] Pl. St. 414 ; Lucr. 5, 1422 ; Tac. Ann. 3, 55 2 se changer : num in vitium virtus possit convertere Cic. de Or. 3, 114, [discuter] si la vertu peut se changer en vice, cf. Br. 141 ; Fato 14 ; Sall. C. 52, 27 ; J. 85, 9. → inf., convertier Lucr. 1, 796 ; Cic. Arat. 34, 269.