Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: convinco

convinco convincō, vīcī, victum, ĕre, tr., vaincre entièrement 1 confondre un adversaire : Cic. Fin. 1, 13 ; Leg. 1, 38 || [fig.] Fin. 2, 99 ; 3, 1 ; Tim. 8 2 convaincre [= prouver la culpabilité] : eum mores ipsius convincerent Cic. Sulla 71, ses mœurs le convaincraient ; certis litteris convincitur Cic. Verr. 2, 5, 103, il est convaincu par des pièces précises ; in hoc scelere convictus Cic. Sulla 83, convaincu de ce crime, cf. Inv. 2, 32 ; aliquem inhumanitatis, amentiæ convincere Cic. Phil. 2, 9, convaincre qqn de grossièreté, d'extravagance || convinci avec inf., être convaincu d'avoir fait qqch. : Liv. 45, 14 ; Tac. Ann. 4, 31 ; 13, 44 ; Curt. 9, 8, 9 3 démontrer victorieusement [une erreur, une faute, etc.] : falsa Cic. Nat. 1, 91, dénoncer le faux ; convictis Epicuri erroribus Cic. Nat. 2, 3, les erreurs d'Épicure étant définitivement démontrées (Cæs. G. 1, 40, 12) || prouver victorieusement une chose contre qqn : volo facinus ipsius qui id commisit voce convinci Cic. Quinct. 79, je veux que ce crime soit victorieusement prouvé par les paroles du coupable lui-même ; quod apud patres convicium... Tac. Ann. 14, 40, ce fait fut démontré devant le sénat || [avec prop. inf.] prouver victorieusement [contre qqn] que : Cic. de Or. 1, 42.