Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: cor

cor cŏr, cordis, n. (gr. καρδία), 1 cœur [viscère] : Cic. Div. 1, 119 ; Cels. Med. 4, 1 || estomac : Hor. S. 2, 3, 28 2 [fig.] : a) [poét.] corda = animi : Lucr. 3, 894, etc. ; [en parl. de pers.] lecti juvenes, fortissima corda Virg. En. 5, 729, l'élite de la jeunesse, les cœurs les plus intrépides || [en parl. d'anim.] levisomna canum corda Lucr. 5, 864, les chiens au sommeil léger ; b) cœur [siège du sentiment] : corde amare ou corde atque animo suo Pl. Capt. 420 ; Truc. 177, aimer de tout cœur ; cor spectantis tangere Hor. P. 98, toucher le cœur du spectateur ; c) [expr.] cordi esse alicui, être agréable à qqn, lui tenir au cœur : Cic. Att. 5, 3, 3 ; Or. 53 ; Læl. 15 ; Quinct. 93 ; Cæs. G. 6, 19, 4 ; Liv. 1, 39, 4 ; 8, 7, 6 ; cordi est (alicui) avec inf., qqn a à cœur de, tient absolument à : Pl. Most. 823 ; Liv. 28, 20, 7 ; [avec prop. inf.] Liv. 9, 1, 4 || cordi habere Gell. 2, 29, 20 ; 17, 19, 6 ; 18, 7, 3, même sens ; d) intelligence, esprit, bon sens : Enn. Ann. 382 ; Pl. Mil. 779 ; Ter. Phorm. 321 ; Lucr. 1, 737 ; 5, 1107 ; Cic. Fin. 2, 24 ; 91 ; Phil. 3, 16.