Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: curo

curo cūrō, āvī, ātum, āre (cura), tr., 1 avoir soin de, soigner, s'occuper de, veiller à : magna di curant, parva neglegunt Cic. Nat. 2, 167, les dieux prennent soin des grandes choses et laissent de côté les petites ; negotia aliena Cic. Top. 66 ; mandatum Cic. Att. 5, 7, s'occuper des affaires d'autrui, remplir un mandat || corpus Lucr. 2, 31 ; 5, 937 ; Liv. 21, 54, 2, etc., ou membra Hor. S. 2, 2, 81, ou cutem Hor. Ep. 1, 2, 29, ou pelliculam Hor. S. 2, 5, 38 ou se Cic. de Or. 3, 230, etc., prendre soin de soi = manger, se réconforter : curati cibo Liv. 9, 37, 7, après s'être réconfortés [le repas fini] || vineam Cat. d. Plin. 17, 195 ; apes Col. Rust. 9, 14, etc., prendre soin de la vigne, des abeilles || curare aliquem Cic. Ac. 2, 121, veiller sur qqn, [ou] l'entourer de soins, de prévenances Plin. Min. Ep. 1, 5, 15, etc. || alia cura Pl. Mil. 929 ; aliud cura Ter. Phorm. 235, ne t'inquiète pas de cela, sois tranquille || [constr. avec acc. et adj. verbal] faire faire qqch., veiller à l'exécution de qqch. : pontem faciundum curat Cæs. G. 1, 13, 1, il fait faire un pont ; obsides inter eos dandos curaverat Cæs. G. 1, 19, 1, il leur avait fait échanger des otages || [avec ut (ne) subj., ou avec subj. seul] prendre soin que : cura ut valeas Cic. Fam. 7, 5, 3, etc., prends soin de te bien porter ; confirmat curaturum se esse ne quid ei noceretur Cic. Verr. 2, 2, 99, il donne l'assurance qu'il aura soin d'empêcher qu'il lui soit fait le moindre tort ; curavit... sumerent Cic. Ac. 2, 71, il fit en sorte qu'ils prissent... || [avec inf.] se donner la peine de, se soucier de, se préoccuper de (dans Cic. le plus souvent non curo) : in Siciliam ire non curat Cic. Att. 7, 15, 2, il ne se soucie pas d'aller en Sicile (Ac. 1, 4 ; Fin. 6, 32 ; Tusc. 5, 87 ; de Or. 1, 91, etc.) ; qui modo res istas scire curavit Cic. Fl. 64, celui qui s'est seulement donné la peine de savoir ces choses-là ; [avec prop. inf.] Planc. 62 ; Phil. 10, 17 ; Fin. 3, 62 2 [abst] s'occuper, donner des soins, faire le nécessaire : Pl. Bacch. 227 ; Cas. 526 ; Ps. 232 || de Annio curasti probe Cic. Att. 5, 1, 2, tu as bien réglé mon affaire avec Annius (12, 23, 2 ; Fam. 9, 16, 9 ; 16, 12, 1) || [avec dat., arch.] : rebus publicis curare Pl. Trin. 1057, donner ses soins aux affaires publiques (Truc. 137 ; Rud. 146 ; Gell. 17, 9, 6) || [t. milit.] exercer le commandement : Sall. C. 59, 3 ; J. 46, 7 ; 57, 2 ; 60, 1 3 s'occuper d'une chose officielle, administrer : bellum maritimum curare Liv. 7, 26, 10, diriger la guerre sur mer ; Asiam Tac. Ann. 4, 36 ; Achaiam Tac. Ann. 5, 10, administrer (gouverner) l'Asie, l'Achaïe ; legiones Tac. Ann. 6, 30, commander des légions || [abst] : duo additi qui Romæ curarent Tac. Ann. 11, 22, deux [questeurs] furent ajoutés pour remplir leur office à Rome 4 [médec.] soigner, traiter, guérir, aliquem, qqn : Cic. CM 67 ; Clu. 40 ; Pis. 13, etc.; [une maladie] Amer. 128 ; Curt. 5, 9, 3 ; Quint. 2, 3, 6 ; etc. ; vulnus Planc. d. Cic. Fam. 10, 18, 3 ; Liv. 1, 41, 2, etc., soigner une blessure ; [abst] medicinæ pars quæ manu curat Cels. Med. 7, præf., la chirurgie ; v. curans || [plaist] provinciam curare Cic. Att. 6, 1, 2, traiter = gouverner une province 5 [commerce] faire payer, payer [une somme], régler : rogant eum ut sibi id quod ab ipsis abisset pecuniæ curet Cic. Verr. 2, 2, 55, ils lui demandent de leur régler la somme qu'ils ont déboursée (Quinct. 15 ; Fam. 5, 20, 3 ; Att. 1, 8, 2, etc.) ; redemptori tuo dimidium pecuniæ curavi Cic. Q. 2, 4, 2, j'ai fait payer à ton entrepreneur la moitié de la somme. → formes arch. coiro CIL 1, 1000, etc. ; coero Cic. Leg. 3, 10 ; CIL 1, 672, etc. ; couro CIL 9, 3574, etc. ; coro CIL 14, 2837 ; quro CIL 6, 32806, etc. || subj. parf. curassis Pl. Most. 526 ; etc. ; inf. pass. curarier Pl. Capt. 737, etc.