Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: curro

curro currō, cŭcurrī, cursum, currĕre, intr., courir : si ingrederis, curre, si curris, advola Cic. Att. 2, 23, 3, si tu es en marche, cours, si tu cours, vole ; currere subsidio Cic. Att. 12, 3, 2, courir au secours ; currere per flammam Cic. Tusc. 2, 62, traverser un brasier en courant || curritur ad prætorium Cic. Verr. 2, 5, 92, on court au prétoire ; currentem incitare [prov.] Cic. de Or. 2, 86, stimuler un homme en pleine course [qui n'a pas besoin d'encouragements] || [avec acc. de l'objet intérieur] : eosdem cursus Cic. Agr. 2, 44, fournir les mêmes courses (= suivre la même piste) ; stadium Cic. Off. 3, 42, fournir la course du stade, courir dans le stade ; currere M stadia Plin. 7, 84, parcourir mille stades || [fig.] amnes currunt Virg. En. 12, 524, les torrents se précipitent ; currit rubor per ora Virg. En. 12, 66, la rougeur se répand sur le visage ; circum chlamydem purpura cucurrit Virg. En. 5, 250, une bande de pourpre court autour du manteau ; currit oratio Cic. Fin. 5, 84, la parole court ; historia currere debet Quint. 9, 4, 18, l'histoire doit avoir une allure rapide ; currit ætas Hor. O. 2, 5, 13, l'âge fuit ; usuræ currunt Dig. 12, 1, 40, les intérêts courent || [avec inf. de but] : Pl. As. 910 ; Val. Max. 5, 1, 1 ; [avec le supin] Pl. Merc. 857 ; Cæcil. 11 ; [avec ut subj.] Pl. Ps. 358 ; Cic. Att. 10, 4, 8.