Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: custos

custos custōs, ōdis, m., f., 1 [en gén.] garde, gardienne, protecteur, protectrice : nullus est portis custos Cic. Cat. 2, 27, il n'y a pas un garde aux portes ; quarta vigilia... de muro cum vigiliis custodibusque nostris conloquitur Cæs. C. 1, 22, à la quatrième veille... du haut du rempart il parle à nos sentinelles et à nos gardes ; fani custodes Cic. Verr. 2, 4, 94, les gardiens du temple ; hortorum custodes Suet. Cal. 59, les gardes des jardins ; [abst] custodes Virg. G. 3, 406, chiens de garde ; dei custodes hujus Urbis Cic. Sest. 53, les dieux protecteurs de Rome ; senatum rei publicæ custodem collocaverunt Cic. Sest. 137, ils ont préposé le sénat à la garde de l'État ; custos dignitatis fortitudo Cic. Tusc. 2, 33, le courage est le garant de notre dignité 2 [en part.] a) surveillant [d'un jeune homme, d'une femme] : Pl. Mil. 146 ; bone custos Ter. Phorm. 287, ô excellent pédagogue ; b) custos corporis Liv. 24, 7, 4, garde du corps ; c) contrôleur, surveillant [chargé dans les comices d'empêcher la fraude des suffrages] : Varro R. 3, 5, 18 ; Cic. Agr. 2, 22 ; d) courson, sarment réservé pour recéper : Cato Agr. 33, 1 ; e) le Bouvier [constellation] : Vitr. Arch. 9, 4, 1.