Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: debeo

debeo dēbĕō, bŭī, bĭtum, ēre (de et habeo), tr., tenir qqch. de qqn, [donc] lui en être redevable 1 devoir, être débiteur : pecuniam alicui Cic. Fam. 13, 14, 1, etc., devoir de l'argent à qqn || [abst] qui se debere fatentur Cæs. C. 3, 20, 3, ceux qui se reconnaissent débiteurs ; ii qui debent Cic. Att. 16, 2, 2, les débiteurs || debere alicui Sall. J. 96, 2, être débiteur de qqn || pass. : debitam biennii pecuniam exigere Cæs. C. 3, 31, 2, faire rentrer l'argent dû de deux années || [fig.] o fortunata mors, quæ naturæ debita pro patria est potissimum reddita ! Cic. Phil. 14, 31, heureuse mort ! c'était une dette envers la nature, mais elle a été acquittée de préférence à la patrie ; [pass. imp.] : si omnino non debetur Cic. Q. 1, 2, 10, si on ne doit pas du tout, s'il n'y a pas du tout dette || [prov.] : animam debere Ter. Phorm. 661, être criblé de dettes 2 [fig.] devoir, être obligé à : gratiam alicui debere Cic. Phil. 2, 27, devoir de la reconnaissance à qqn ; gratia alicui debetur Cic. Fin. 3, 73, on doit de la reconnaissance à qqn ; fides quæ omnibus debetur Cic. Q. 1, 1, 28, la protection qui est due à tous ; debita officia Cic. Fin. 1, 33, les devoirs pressants de la vie sociale || [avec inf.] : numne ferre contra patriam arma debuerunt ? Cic. Læl. 36, étaient-ils tenus de porter les armes contre leur patrie ? ita se de populo Romano meritos esse ut... agri vastari, oppida expugnari non debuerint Cæs. G. 1, 11, 3, leurs services envers le peuple romain étaient tels que leurs champs n'auraient pas dû être dévastés, leurs places prises d'assaut... ; dicere... debentia dici Hor. P. 43, dire les choses qui doivent être dites || [poét.] = necesse est... Lucr. 2, 1146 ; 3, 188, etc. || [poét.] devoir = être destiné [par le destin, par la nature, etc.] à : urbem cerno Phrygios debere nepotes Ov. M. 15, 44, je vois que les descendants des Troyens sont appelés à fonder une ville ; cui regnum Italiæ Romanaque tellus debentur Virg. En. 4, 276, à qui sont dus (réservés) le royaume d'Italie et la terre romaine (7, 120 ; 6, 714 ; 11, 166 ; 12, 795, etc.) ; fatis debitus Virg. En. 11, 759, dû aux destins = destiné à mourir || [qqf. aussi, obligation logique] devoir = être contraint par la logique de : quoniam... existimare debetis... Cic. Cat. 3, 16, puisque... vous devez logiquement penser que (Fam. 6, 12, 5 ; 16, 16, 2 ; Att. 11, 15, 2) 3 [fig.] devoir, être redevable de : beneficium alicui Cic. de Or. 1, 121, être redevable à qqn d'un service ; plus alicui quam... Cic. Fam. 2, 6, 5, être plus redevable, avoir plus d'obligations à qqn qu'à... ; vitam alicui Ov. P. 4, 5, 31 ; salutem Ov. M. 7, 164, devoir la vie, son salut à qqn || [abst] : alicui debere Cic. Planc. 68, avoir des obligations à qqn. → [arch.] dehibuisti Pl. Trin. 426 || debtur = debetur CIL 11, 1950.