Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: deditus

deditus dēdĭtus, a, um, 1 part. de dedo 2 adjt a) dévoué à (alicui, alicui rei, à qqn, à qqch) : Cic. Fam. 5, 8, 4 ; Br. 223 ; Arch. 12, etc. || adonné à une passion : Cæl. 45 ; Amer. 38 ; Sall. C. 2, 8 ; J. 2, 14 ; b) livré à : in pugnæ studio dedita mens Lucr. 3, 647, l'esprit tout entier livré à l'ardeur du combat, cf. 4, 815 || deditæ eo (= ad id) mentes cum oculis erani Liv. 1, 9, 10, les esprits ainsi que les regards étaient tout entiers à ce spectacle || deditior Eutr. 10, 15 ; deditissimus Dolabella d. Cic. Fam. 9, 9, 1.