Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: dedo

dedo dēdō, dēdĭdī, dĭtum, ĕre, tr., 1 livrer, remettre : aliquem hostibus in cruciatum Cæs. G. 7, 71, 3, livrer qqn à l'ennemi pour un supplice ; aliquem telis militum Cic. Mil. 2, livrer qqn aux traits des soldats ; aliquem alicui ad supplicium Liv. 1, 5, 4, livrer qqn à qqn pour subir un supplice || [milit.] donner sans condition : se suaque omnia Cæsari dediderunt Cæs. G. 3, 16, 4, ils se remirent eux et tous leurs biens à la discrétion de César ; incolumitatem deditis pollicebatur Cæs. C. 3, 28, 2, il promettait la vie sauve à ceux qui se seraient rendus ; populo Romano, Cæsari se dedere Cæs. G. 2, 15, 5 ; 2, 28, 2, se soumettre au peuple romain, à César ; in arbitrium dicionemque populi Romani proconsuli Liv. 26, 33, 12, se livrer au proconsul pour être au pouvoir et à la discrétion du peuple romain ; sese dedere Cæs. C. 2, 22, 1 ; Liv. 42, 8, 1, se rendre, capituler 2 [fig.] livrer, abandonner : aliquem crudelitati alicujus Cic. Quinct. 59, livrer qqn à la cruauté de qqn || se dedere alicui, alicui rei, se consacrer, se dévouer à qqn, à qqch. : Cic. Rep. 2, 1 ; Leg. 2, 5 ; de Or. 1, 10 ; Off. 1, 71, etc. ; se ad scribendum Cic. de Or. 1, 95, s'adonner au travail de la composition = se ægritudini Cic. Att. 9, 4, 1 ; libidinibus Cic. Tusc. 2, 48, s'abandonner au chagrin, se donner aux passions || dedita opera, avec intention, à dessein : Pl., Ter., Cic., Liv. ; rart opera dedita Cic. de Or. 3, 192. → inf. prés. pass. dedier Liv. 1, 32, 7.