Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: deflecto

deflecto dēflectō, xī, xum, ĕre.

I tr., 1 abaisser en ployant, courber, fléchir : ramum Col. Rust. 5, 11, 14, courber une branche || faire dévier, détourner : amnes in alium cursum deflexi Cic. Div. 1, 38, rivières détournées suivant un autre cours || [poét.] novam viam Liv. 39, 27, 10, en changeant de direction prendre une route nouvelle 2 [fig.] a) rem ad verba Cic. Cæc. 51, mettre l'idée sous la dépendance des mots = s'en tenir à la lettre ; b) détourner : aliquem de via Cic. Rep. 1, 68, détourner qqn du chemin ; ab aliqua re Quint. 10, 1, 91, détourner qqn de qqch. ; aliquid in melius Sen. Ben. 6, 8, 1, faire tourner qqch. au mieux ; virtutes in vitia Suet. Dom. 3, changer en vices ses vertus.

II intr., se détourner, s'écarter, 1 via Tac. H. 2, 70, se détourner de son chemin ; in Tuscos Plin. Min. Ep. 4, 1, 3, se détourner pour aller en Toscane 2 [fig.] de recta regione, de via Cic. Verr. 2, 5, 176 ; Off. 2, 9, se détourner de la ligne droite, de sa route ; oratio redeat illuc, unde deflexit Cic. Tusc. 5, 80, revenons à ce point, dont nous nous sommes écartés.