Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: deperdo

deperdo dēperdō, dĭdī, dĭtum, ĕre, tr., 1 perdre au point d'anéantir ; [au part.] perdu, anéanti : Gaius Dig. 5, 3, 21 ; Prop. 2, 30, 29 ; Phædr. 1, 14, 1 2 perdre complètement, sans rémission : non solum bona, sed etiam honestatem deperdiderunt Cic. Prov. 11, ils ont achevé la ruine non seulement de leurs biens, mais aussi de leur honneur 3 perdre de (une partie de) : aliquid de existimatione sua Cic. Font. 29, perdre de sa considération, cf. Cæc. 102 ; aliquid summā Hor. S. 1, 4, 32, perdre une part de son capital || sui nihil Cæs. G. 1, 43, 8, ne rien perdre de ses biens (5, 54, 5).