Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: designo

designo dēsignō, āvī, ātum, āre, tr., 1 marquer (d'une manière distinctive), représenter, dessiner : urbem aratro Virg. En. 5, 755, tracer avec la charrue l'enceinte d'une ville ; Europen Ov. M. 6, 103, représenter Europe [en broderie] 2 indiquer, désigner : aliquem oculis ad cædem Cic. Cat. 1, 3, désigner des yeux qqn pour le massacre ; turpitudinem aliquam non turpiter Cic. de Or. 2, 236, exprimer qqch. de laid d'une façon qui ne soit pas laide ; multa, quæ nimiam luxuriam et victoriæ fiduciam designarent Cæs. C. 3, 96, 1, beaucoup de choses propres à révéler un excès de luxe et de confiance dans la victoire || faire allusion à qqn [sans le nommer] : Cæs. G. 1, 18, 1 || mundum deum designare Cic. Nat. 1, 33, indiquer le monde comme dieu 3 désigner [pour une charge, pour une magistrature] : ut ii decemviratum habeant, quos plebs designaverit. Oblitus est nullos a plebe designari Cic. Agr. 2, 26, que ceux-là aient le décemvirat, que le peuple aura désignés. Il a oublié que le peuple n'en désigne aucun ; consul designatus Cic. Fam. 11, 6, 2, consul désigné [pour entrer en charge l'année suivante] || [fig.] : heredem familiæ, designatum rei publicæ civem tollere Cic. Clu. 32, supprimer [par des manœuvres abortives] l'héritier d'une famille, un citoyen désigné (à venir, futur) de l'État 4 ordonner, arranger, disposer : Cic. Div. 1, 82 ; 2, 102 ; *Nat. 3, 85 5 marquer d'un signe distinctif = signaler à l'attention : modo quid designavit ? Ter. Ad. 87 = quid fecit designatum ? par quoi ne s'est-il pas signalé ? [texte de Don. et de A], v. dissigno. → confusion fréquente dans les mss entre designo et dissigno ; v. Ter. Ad. 87 ; Hor. Ep. 1, 5, 16 ; Cic. Nat. 3, 85, etc.