Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: despicio

despicio dēspĭcĭō, spexī, spectum, ĕre (de, specio).

I tr., 1 regarder d'en haut : si quis Pacuviano invehens curru gentes et urbes despicere possit Cic. Rep. 3, 14, si, emporté sur le char dont parle Pacuvius, l'on pouvait voir au-dessous de soi nations et villes, cf. Virg. En. 1, 224 ; Ov. M. 2, 178 ; Sil. 12, 448 2 regarder de haut, mépriser, dédaigner [les personnes et les choses] : Cic. Amer. 135 ; Rep. 1, 28 ; Læl. 86, etc.; Cæs. G. 1, 13, 5 ; C. 3, 59, 3 || parler avec mépris de, ravaler : Cæs. C. 3, 87, 1.

II intr., 1 regarder d'en haut : ad aliquem Pl. Mil. 553, laisser plonger ses regards chez qqn ; de vertice montis in valles Ov. M. 11, 504, du haut de la montagne abaisser ses regards sur les vallées, cf. M. 1, 601 2 détourner les yeux, regarder ailleurs : simul atque ille despexerit Cic. Amer. 22, dès qu'il aura tourné les yeux. → inf. pf. arch. despexe Pl. Mil. 553.