Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: dolor

dolor dŏlŏr, ōris, m. (doleo), 1 douleur physique, souffrance : articulorum Cic. Att. 1, 5, 8, ou pedum Cic. Br. 130, goutte ; laterum Hor. S. 1, 9, 32, ou lateris Cic. de Or. 3, 6, pleurésie, cf. Cels. Med. 4, 13 || vulneris Cic. Fam. 5, 12, 5, douleur d'une blessure 2 douleur morale, peine, tourment, affliction, chagrin : dolorem alicui afferre Cic. Sulla 3 ; commovere Cic. Verr. 2, 4, 47 ; facere Cic. Att. 11, 8, 2, causer de la douleur à qqn ; dolorem accipere Cic. Læl. 8 ; percipere Cic. Rep. 1, 7 ; suscipere Cic. Vat. 19 ; capere Cic. Fam. 4, 6, 2, éprouver, ressentir de la douleur || ressentiment : Cic. Prov. 2 ; Off. 2, 79 ; Verr. 2, 3, 95 ; Cæs. G. 1, 20, 5 ; 5, 4, 4 ; Virg. En. 1, 25, etc.; Hor. Ep. 1, 2, 60 || dépit d'un échec : Cæs. C. 1, 4, 2 3 sujet de douleur : Prop. 1, 14, 18 ; Ov. P. 3, 3, 73 4 [rhét.] a) émotion, faculté de pathétique : naturalis quidam dolor Cic. Br. 93, une sorte de sensibilité naturelle, cf. 278 ; Or. 130 ; b) expression passionnée, pathétique : oratio, quæ dolores habeat Cic. de Or. 3, 96, éloquence pathétique ; detrahere actionis dolorem Cic. Or. 209, enlever le pathétique de la plaidoirie.