Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: dono

dono dōnō, āvī, ātum, āre (donum), tr., 1 faire don, donner : alicui immortalitatem Cic. Pis. 7, donner l'immortalité à qqn || [av. inf., v. Gaffiot, 1929a, p. 214] divinare mihi donat Apollo Hor. S. 2, 5, 60, Apollon m'accorde le don de prophétie, cf. Virg. En. 5, 262 || [avec ut subj.] Sil. 12, 390 2 sacrifier [fig.]: amicitias reipublicæ Cic. Fam. 5, 5, 2, sacrifier ses affections à la république 3 tenir quitte de : mercedes habitationum annuas conductoribus donavit Cæs. C. 3, 21, 1, il fit remise aux fermiers d'une année de fermage ; causam alicui Just. 32, 2, 4, donner gain de cause à qqn [le dispenser de plaider sa cause] ; legem Petr. 18, 6 [poét.], renoncer à poursuivre en justice ; negotium Suet. Cal. 40, ne pas suivre une affaire, laisser tomber un procès ; damnatus donatur populo Romano Liv. 8, 35, 5, condamné, il doit son pardon aux prières du peuple Romain, cf. 2, 35, 5 ; Just. 32, 2, 5 4 gratifier de : aliquem civitate Cic. Arch. 5, accorder le droit de cité à qqn, cf. Verr. 2, 3, 185 ; Cæs. G. 1, 47, 4 || quid te donem ? Ter. *Hec. 849, que pourrais-je te donner ? cf. Enn. Ann. 19 et Gaffiot, 1929a, p. 219 fin || donare meritos in prœliis Sall. J. 54, 1, récompenser les soldats qui se sont bien battus.