Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: aemulatio

aemulatio æmulātĭō, ōnis, f. (æmulor), émulation [en bonne et en mauvaise part] : Cic. Tusc. 4, 17 1 désir de rivaliser, d'égaler : Liv. 1, 48, 8 ; 28, 21, 4 ; alicujus Tac. Ann. 2, 59 ; Suet. Cal. 19, désir de rivaliser avec qqn ; laudis Nep. Att. 5, 4, émulation de gloire ; honoris Tac. Agr. 21, rivalité d'honneur, cf. Ann. 2, 44 ; H. 2, 49 ; cum aliquo Plin. Min. Ep. 1, 5, 11, désir de rivaliser avec qqn 2 rivalité, jalousie : vitiosa æmulatione, quæ rivalitati similis est Cic. Tusc. 4, 56, avec une mauvaise émulation qui ressemble à la rivalité dans l'amour, cf. Liv. 26, 38, 9 ; 28, 40, 9, etc.; Tac. Agr. 9 ; H. 1, 65 ; 2, 30, etc. ; cum aliquo Suet. Tib. 11, rivalité avec qqn ; alicujus Suet. Nero 23, jalousie à l'égard de qqn || pl., Cic. Tusc. 1, 44.