Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: duro

duro dūrō, āvī, ātum, āre (durus), tr. et intr.

I tr., 1 durcir : ungulas Col. Rust. 6, 37, 11, endurcir la corne [d'un mulet] ; ferrum ictibus Plin. 34, 149, battre le fer ; uvam fumo Hor. S. 2, 4, 72, faire sécher du raisin à la fumée ; corpus Cels. Med. 2, 14, resserrer le ventre, constiper || rendre solide, assujettir : cæmenta non calce durata erant, sed... Liv. 21, 11, 8, les moellons, au lieu d'être liés en masse dure par de la chaux... 2 endurcir, fortifier : hoc se labore durant Cæs. G. 6, 28, 3, c'est à ce travail qu'ils s'endurcissent ; durare membra Hor. S. 1, 4, 119, endurcir son corps ; exercitum Vell. 2, 78, 2, aguerrir son armée ; mentem Tac. Ann. 3, 15, affermir son courage 3 rendre dur, insensible : ferro duravit sæcula Hor. Epo. 16, 65, il [Jupiter] créa l'âge de fer, cf. Quint. 1, 3, 14 ; Tac. H. 4, 59 || [au pass.] s'invétérer : multa vitia durantur Quint. 1, 1, 37, beaucoup de vices deviennent incorrigibles 4 endurer, souffrir : patior quemvis durare laborem Virg. En. 8, 577, je me soumets à toutes les épreuves || ut vivere durent Luc. 4, 519, pour qu'ils supportent la vie, cf. Sil. 10, 653 ; 11, 75.

II intr., 1 se durcir : canebat ut durare solum cœperit Virg. B. 6, 35, il chantait comment la terre commença à se durcir 2 patienter, persévérer : durare nequeo in ædibus Pl. Amph. 882, je ne puis tenir à la maison ; nequeo durare, quin ego erum accusent meum Pl. Curc. 175, je ne puis me tenir d'accuser mon maître ; durate Virg. En. 1, 207, prenez patience || [pass. impers.] nec durari extra tecta poterat Liv. 10, 46, 1, on ne pouvait tenir la campagne || tenir bon, résister : Liv. 38, 7, 13 ; pransus non avide, quantum interpellet inani ventre diem durare Hor. S. 1, 6, 127, ayant déjeuné sobrement, juste de quoi m'empêcher par cette coupure de rester un jour le ventre vide 3 durer, subsister : neque post mortem durare videtur Lucr. 3, 339, le corps ne se conserve manifestement pas après la mort ; qui nostram ad juventam duraverunt Tac. Ann. 3, 16, ceux qui ont vécu jusqu'au temps de notre jeunesse || durant colles Tac. G. 30, les collines continuent, se prolongent sans interruption 4 être dur, cruel : durare in suorum necem Tac. Ann. 1, 6, porter la cruauté jusqu'à faire périr les siens, cf. Ann. 14, 1 ; Quint. 9, 2, 88.