Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: durus

durus dūrus, a, um, 1 dur [au toucher], ferme, rude, âpre : durum ferrum Lucr. 2, 499, le fer dur ; dura gallina Ov. M. 2, 418, poule coriace ; dura alvus Cels. Med. 6, 18, 9, ventre serré, constipé ; durum cacare Mart. 3, 89, 2, avoir des selles dures ; dura pellis Lucr. 6, 1194, peau rude ; durissimis pedibus Cic. de Or. 1, 28, avec des pieds tout à fait endurcis || substt n. durum, ī, le bois dur de la vigne : Col. Rust. 5, 6, etc. 2 âpre [au goût, à l'oreille] : durum vocis genus Cic. Nat. 2, 146, voix rude ; durus sapor Bacchi Virg. G. 4, 102, âpre saveur du vin || durum verbum Cic. Br. 274, mot dur, choquant, désagréable à entendre 3 grossier, sans art : poeta durissimus Cic. Att. 14, 20, 3, poète des plus rocailleux ; dura oratio Quint. 8, 6, 62, style dur ; durus (pictor) in coloribus Plin. 35, 40, (peintre) au coloris dur ; duriora fecit Callon Quint. 12, 10, 7, les ouvrages de Callon [statuaire] sont d'un style trop sec 4 dur à la fatigue, à la peine, etc. : duri Spartiatæ Cic. Tusc. 1, 102, les durs Spartiates, cf. Tusc. 2, 17 || qui ne se plie pas ; ad hæc studia Cic. Arch. 20, rebelle, insensible à ce genre d'études 5 dur, sévère, cruel, endurci, insensible : animus durus Cic. Arch. 17, cœur insensible ; virtus dura Cic. Læl. 48, vertu sauvage || impudent : os durum Cic. Quinct. 77, impudence 6 dur, difficile, pénible, rigoureux [en parl. des choses] : dura servitus Cic. Rep. 1, 68, rude esclavage, cf. de Or. 1, 256 || durissima rei publicæ tempora Cic. Domo 93, situation politique si pénible ; durissimo tempore anni Cæs. G. 7, 8, 2, dans la saison la plus dure ; annona fit durior Cic. Domo 15, les cours deviennent plus durs, les vivres enchérissent ; si quid erat durius Cæs. G. 1, 48, 6, si la situation était quelque peu difficile, critique || pl. n. dura, choses difficiles, peines, fatigues, etc. : Hor. Ep. 2, 1, 141 ; Virg. En. 8, 522 ; Ov. M. 9, 544.