Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: ecce

ecce eccĕ, adv. (en, ce), voici, voilà ; voilà que, tout à coup : ecce me Pl. Mil. 663, me voici ; ecce tuæ litteræ de Varrone Cic. Att. 13, 16, 1, alors (sur ces entrefaites) une lettre de toi touchant Varron ; ecce postridie Cassii litteræ Cic. Att. 7, 24, voilà le lendemain une lettre de Cassius, cf. Prov. 43 ; Or. 53 ; Div. 2, 144 ; ecce tibi exortus est Isocrates Cic. de Or. 2, 94, alors vous avez l'apparition d'Isocrate ; ecce tibi... proponunt... Cic. Sest. 89, mais voici qu'ils vous publient... [tibi explétif c. le précédent] || ecce autem, mais voilà que, voici alors : Cic. Verr. 2, 5, 87 ; 4, 148 ; ecce autem repente Cic. Verr. 2, 5, 87 (ecce subito Cic. Att. 8, 8) || [après les conj.] : cum Cic. Cæc. 20 ; Att. 2, 8 ; ut Pl. Merc. 100 ; dum Hor. S. 1, 9, 60 ; ubi Virg. En. 3, 219, postquam Virg. En. 4, 152 || ainsi, comme, par exemple : Ulp. Dig. 14, 1, 1, 12 || en ecce, v. en. → chez Cic. ecce est tjrs suivi du nomin. ; chez les comiques on prétend qu'il est tjrs suivi de l'acc. ; mais on corrige dans les mss l'expr. syncopée ecca = ecce ea en eccam.