Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: enim

enim ĕnim, adverbe d'affirmation et conjonction.

I adv., 1 c'est un fait, bien sûr : certe enim hic nescio quis loquitur Pl. Amph. 331, évidemment, c'est un fait, il y a ici qqn qui parle, je ne sais qui, cf. Aul. 811 ; Capt. 568 ; Cas. 323 ; Epid. 648, etc.; Cæs. G. 5, 7, 8 ; C. 2, 32, 7 ; Virg. En. 8, 84, etc.; Liv. 34, 7, 14 || [dans le dialogue] effectivement, parfaitement, oui : Pl. Cas. 280 ; 365 ; Ter. Andr. 503 2 en fait, en réalité : Ter. Phorm. 694 ; immo enim nunc quom maxume... Ter. Andr. 823, bien au contraire, en fait, c'est maintenant plus que jamais que... ; nec nomina quæ sint est numerus ; neque enim numero comprendere refert Virg. G. 2, 104, il n'est pas possible d'énumérer les noms des vins ; et en fait une énumération est inutile ; populares ? quid enim eos per populum egisse ? Liv. 3, 39, 9, des partisans du peuple ? or, en fait, qu'avaient-ils fait par l'entremise du peuple ? 3 expressions : a) at enim [dans le dialogue, en réponse] oui, mais ; je veux bien, mais : Pl. Trin. 806 ; Ter. Haut. 699 ; Cic. de Or. 3, 47 ; 3, 188 ; Off. 1, 144 || [dans un développt] tout cela est incontestable, mais : Cic. Mur. 74 || [pour introduire une objection] v. at ; b) sed enim, mais de fait : Cic. de Or. 1, 16 ; Cæl. 60 ; Virg. En. 1, 19 ; 2, 164 ; 5, 395, etc.

II conjonction qui introduit soit la confirmation, soit la cause :

A confirmation : 1 en effet, de fait : rem haud sane difficilem admirari videmini : quibus enim nihil est... Cic. CM 4, c'est une chose bien simple qui vous étonne, ce semble : en effet ceux qui n'ont rien... || [souvent rapproché de nam (cause)]: Cic. Cat. 3, 23 ; Off. 3, 21 ; 3, 69 ; 3, 101, etc. || [confirmation par un fait] de fait, par exemple : Cic. Off. 1, 73 || [la confirmation souvent se trouve dans tout le développement et non pas seulement dans la phrase qui suit] : Cic. Off. 1, 26 ; 1, 34 ; CM 39 ; 69, etc. || [confirm. sous forme de réflexion] de fait, le fait est que : disertus esse possem, si contra ista dicerem. --- Quis enim non in ejusmodi causa ? Cic. Tusc. 1, 11, j'aurais pu étaler de beaux développements, si j'avais combattu tes idées sur ce point. --- De fait, qui ne le pourrait sur un tel sujet ? cf. Cic. Mil. 8 ; Div. 1, 65, etc. ; [avec ironie] : Cic. Verr. 2, 1, 35 ; Dej. 33 ; Cat. 2, 12 ; Phil. 7, 21 ; Br. 288 || [elle porte sur une opposition] : hic in domum multiplicatam retulit... ignominiam et calamitatem. Ornanda enim est dignitas domo, non ex domo tota quærenda... Cic. Off. 1, 139, celui-ci, dans une maison ainsi agrandie ne fit entrer que l'ignominie et le malheur. Le fait est que, si la dignité doit être rehaussée par la maison, elle ne doit pas se tirer tout entière de la maison, cf. Lucr. 5, 988 ; Cic. Fin. 1, 57 ; de Or. 1, 125, etc. 2 [introduit un développement annoncé] voici le fait, voici la chose, eh bien ! [je commence] : dicendum igitur putas de sortibus ? quid enim sors est ?... Cic. Div. 2, 85, tu penses donc qu'il faut parler des sorts ? eh bien ! qu'est-ce qu'un sort ? cf. Fin. 1, 32 ; CM 65 ; Div. 1, 11, etc. || [dans le dial. introduit une réponse] : quid metuis ? --- enim ne... Pl. Mil. 429, que crains-tu ? --- c'est de... ; Cas. 372 ; Men. 162 ; Pœn. 855 || [avec redoublement familier] quia enim Pl. Amph. 666 ; Capt. 884 ; Cas. 385 ; Ter. Haut. 188 || quid illo facias ? --- at enim... --- quid enim ? Ter. Haut. 317, que prétends-tu faire avec cela ? --- eh bien mais, voici... --- quoi, voici ?

B cause : 1 c'est que : nil sentio --- non enim es in senticeto... Pl. Capt. 860, je ne sens rien --- c'est que tu n'es pas dans un sentier épineux... (Bacch. 457 ) ; quid est ? num conturbo te ? non enim fortasse... intellegis Cic. Phil. 2, 32, eh quoi ? te troublé-je ? c'est que peut-être tu ne comprends pas..., cf. Cic. Verr. 2, 4, 25 || car, en effet : fortunatum Nicobulum, qui illum produxit sibi --- hic enim rite productust patri Pl. Bacch. 457, heureux Nicobule, qui a élevé cet enfant --- c'est en effet un enfant bien élevé qu'a le père ; defectio virium adulescentiæ vitiis efficitur... ; libidinosa enim adulescentia... Cic. CM 29, l'affaiblissement provient de vices de la jeunesse...; car une jeunesse déréglée..., cf. Rep. 1, 29, etc. || [dans des parenth.] Cic. Læl. 85 ; Tusc. 2, 58 ; Ac. 2, 22, etc. ; Virg. En. 6, 317 || [souvent rapproché de nam (confirmation)] : vivere et eam quidem vitam, quæ est sola vita nominanda. Nam, dum sumus inclusi in his compagibus corporis, munere quodam necessitatis et gravi opere perfungimur ; est enim animus cælestis Cic. CM 77, vivre, et de la vie qui seule mérite le nom de vie. De fait, tant que nous restons enfermés dans cette prison du corps, nous accomplissons un devoir imposé par la nécessité et une tâche pénible ; car l'âme, qui est d'origine céleste..., cf. Læl. 19 ; 92 ; Off. 2, 51 ; 2, 73 2 [pour justifier une question, une allégation, une expression] car, le fait est que : quando denique nihil ages ? --- ... mihi enim liber esse, non videtur, qui non aliquando nihil agit Cic. de Or. 2, 24, bref, quand seras-tu à ne rien faire ? --- le fait est que, à mes yeux, n'est pas libre celui qui n'est pas parfois sans rien faire ; an malumus Epicurum imitari ? qui multa præclare sæpe dicit ; quam enim sibi convenienter dicat, non laborat Cic. Tusc. 5, 26, ou bien aimons-nous mieux imiter Épicure ? il dit souvent beaucoup de bonnes choses ; car il ne se préoccupe pas d'être d'accord avec lui-même, cf. Tusc. 1, 76 ; 1, 78 (le 2e enim justifie clarioribus) ; Leg. 2, 17 ; Off. 1, 30 || [en part. sous la forme interrog.]: quid enim ? Cic. Fin. 2, 72, eh quoi, de fait ? cf. 2, 93 ; Fam. 5, 15, 2, etc.; Hor. S. 1, 1, 7. → enim se tient d'ordinaire à la seconde place dans la phrase, même à la troisième ; qqf. en tête chez les comiques [ex. Pl. Epid. 701 ; Trin. 1134].