Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: ergo

ergo,² 2 ergō, conj. de coordination, donc, ainsi donc, par conséquent : Enn. d. Cic. CM 10 ; Cic. Fin. 2, 34, etc. || [avec pléonasme] : ergo igitur Pl. Trin. 756 ; itaque ergo Ter. Eun. 317 ; Liv. 1, 25, 2 ; 3, 31, 5, etc. || [concl. logique] : Cic. Fin. 2, 97 ; 5, 24 ; Læl. 88, etc.; ergo etiam Cic. Nat. 3, 43 ; 3, 51 ; ergo adeo Cic. Leg. 2, 23, donc aussi, donc encore || [interrog. pressante, souvent avec de la parataxe] : ergo seret agricola..., vir magnus... non seret ? Cic. Tusc. 1, 31, ainsi donc, le cultivateur plantera... et un grand citoyen ne plantera pas... ? Cic. Tusc. 2, 39 ; 2, 41 ; Arch. 17 ; 19 ; 22 ; etc. ; quid ergo ? hoc pueri possunt, viri non poterunt ? Cic. Tusc. 2, 34, quoi donc ? c'est possible pour des enfants, ce sera impossible pour des hommes ? || [reprise d'une pensée après une interruption] : tres ergo, ut dixi, viæ Cic. Phil. 12, 22, il y a donc, comme je l'ai dit, trois routes ; cf. Cic. Part. 46 ; Tusc. 1, 14 ; Fin. 2, 113 ; Fam. 15, 10, 1. → ergo se trouve avec finale brève dans : Ov., Luc., Val. Flacc., Claud.