Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: erumpo

erumpo ērumpō, rūpī, ruptum, ĕre.

I tr., 1 faire sortir violemment, pousser hors de, précipiter hors de : portis se foras erumpunt Cæs. C. 2, 14, 1, ils se précipitent au dehors par les portes, cf. Lucr. 4, 1115 ; Virg. G. 4, 368 ; faucibus ignes erupti Lucr. 1, 725, feux jaillis des gorges || stomachum in aliquem Cic. Att. 16, 3, 1, décharger son humeur contre qqn ; iracundiam Cæs. C. 3, 8, 3 ; iram Liv. 36, 7, 13, décharger sur qqn sa colère 2 percer, briser : nubem Virg. En. 1, 580, percer un nuage.

II intr., 1 se précipiter, s'élancer hors de : ex castris Cæs. G. 3, 5, 3, faire une brusque sortie hors du camp ; ignes qui ex Ætnæ vertice erumpunt Cic. Verr. 2, 4, 106, les feux qui jaillissent du sommet de l'Etna || pousser, poindre : Plin. 15, 52 ; 13, 54 ; 18, 51 2 [fig.] éclater, faire éruption (explosion) : risus erumpit Cic. de Or. 2, 235, le rire jaillit ; si erumpunt omnia Cic. Cat. 1, 6, si tout éclate au grand jour ; odia in fortunas optimi cujusque erumpunt Cic. Mur. 47, des haines se font jour contre les citoyens les plus en vue ; veteris audaciæ maturitas in nostri consulatus tempus erupit Cic. Cat. 1, 31, ces projets audacieux mûris de vieille date ont eu leur brusque éclosion dans le temps de mon consulat, cf. Cic. Mur. 81 ; vitia in amicos erumpunt Cic. Læl. 76, des vices se révèlent brusquement qui nuisent aux amis || quorsus (dominatio) eruptura sit, horremus Cic. Att. 2, 21, 1, je me demande en frémissant jusqu'où elle (cette domination) se donnera carrière, où elle aboutira, cf. Cic. Att. 2, 20, 5 ; 10, 4, 1 ; rem ad ultimum seditionis erupturam esse Liv. 2, 45, 10, [ils se disent] que tout finira brusquement par la pire sédition 3 [avec ad ou in aliquid] : ad minas Tac. Ann. 11, 35, éclater en menaces ; in omne genus crudelitatis Suet. Tib. 61, se jeter dans toute espèce de cruautés, cf. Cal. 6 ; Quint. 8, 3, 4.