Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: evigilo

evigilo ēvĭgĭlō, āvī, ātum, āre,

I intr., 1 s'éveiller, se réveiller : Plin. Min. Ep. 1, 5, 8 ; Quint. 9, 4, 12 ; Suet. Aug. 78 2 veiller, s'appliquer, travailler sans relâche : in quo evigilarunt cogitationes meæ ? Cic. Par. 17, quel a été dans mes veilles l'objet de mes méditations ? tantum evigilat in studio, ut Cic. ad Br. 23, 1, il a un zèle si infatigable que ; etsi nobis evigilatum fere est Cic. Rep. 3, 41, quoique nos veilles aient à peu près assuré notre sûreté.

II tr., 1 passer [le temps] en veillant : nox evigilanda Tib. 1, 8, 64, nuit qu'on doit passer sans dormir 2 travailler sans relâche à, faire avec soin, méditer, élaborer, mûrir : consilia evigilata cogitationibus Cic. Att. 9, 12, 1, conseils mûris par la réflexion ; evigilare libros Ov. Tr. 1, 1, 108, consacrer ses veilles à écrire des livres ; cui pleraque evigilata erant Gell. 1, 7, 4, qui avait étudié à fond presque tout.