Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: ex

ex ex ou ē, prép. avec abl. (grec ἐκ, ἐξ); ex et e s'emploient devant toutes les consonnes, e jamais devant les voyelles ; [sens fondamental] provenance de l'intérieur de, hors de [contraire de in].

I [local], 1 construit avec les verbes signifiant «sortir, emmener, enlever, chasser, puiser, tirer, etc.» ou avec la même idée au fig., «demander, apprendre, etc. »; p. ex. exire ex navi, ex urbe, e vita, sortir d'un navire, de la ville, de la vie ; ex loco deducere, emmener d'un lieu ; v. chaque verbe particulier ; ainsi capere, sumere, accipere, haurire, petere, auferre, tollere, eximere, etc.; quærere, audire, cognoscere, etc. || noter ex Epheso Pl. Bacch. 236 ; ex Andro Ter. Andr. 70, etc., d'Éphèse, d'Andros 2 [marquant le point d'où part une chose] : ex equis colloqui Cæs. G. 1, 43, 2, avoir un entretien à cheval ; ex vinclis causam dicere Cæs. G. 1, 4, 1, plaider sa cause enchaîné ; ex itinere Cic. Fam. 3, 9, 1, en chemin ; judices aut e plano aut e tribunali admonebat Suet. Tib. 33, de plain-pied ou du tribunal il rappelait aux juges...; ex loco superiore Cæs. G. 2, 26, 4, d'un point élevé ; [d'où les expressions adverbiales : ex adverso, ex contrario, e regione, etc., v. ces mots] ; collis paululum ex planitie editus Cæs. G. 2, 8, 3, colline faiblement élevée sur la plaine || non longe ex eo loco abesse Cæs. G. 5, 21, 2, n'être pas fort éloigné de ce lieu || [fig.] point d'où part une douleur, une maladie, v. laborare.

II [sens temporel], 1 [point de départ] : ex eo tempore Cic. Quinct. 22, à partir de ce moment, dès lors ; ex hoc die quem... Cic. Rep. 1, 25, à partir de ce jour que...; ex eo die quo Cic. Phil. 1, 1, du jour où...; ex Kalendis Januariis ad hanc horam Cic. Phil. 14, 20, depuis les calendes de janvier jusqu'à cette heure-ci ; ex Metello consule Hor. O. 2, 1, 1, à partir du consulat de Métellus ; dies... ex eo die quintus Cæs. G. 1, 42, 3, le cinquième jour à partir de ce jour-là || sextus mensis est, ex quo Curt. 10, 6, 8, il y a six mois que..., cf. Tac. Agr. 33 ; Ann. 14, 53 ; H. 1, 27 ; ex eo Tac. Ann. 12, 7, à partir de ce moment ; ex illo Ov. F. 5, 670, dès lors || [dans l'avenir] ex Kalendis Januariis non judicabunt Cic. Verr. 1, 1, 30, à partir des calendes de janvier, ils ne seront plus juges, cf. Fam. 16, 9, 3 ; Att. 5, 21, 9 2 immédiatement après, au sortir de : ex consulatu Cic. Br. 318, aussitôt après le consulat ; statim e somno Tac. G. 22, aussitôt après le sommeil || ex magnis rupibus nactus planitiem Cæs. C. 1, 70, 3, ayant trouvé un plateau au sortir d'une région de grands rochers || me aliud ex alio impedit Cic. Fam. 9, 19, 2, une chose après une autre me retient, cf. Leg. 1, 14 ; diem ex die exspectare Cic. Att. 7, 26, 3, attendre de jour en jour || [en parl. d'une charge qu'on a fini d'exercer] anciennement, ci-devant, ex : ex consule Cod. Just. 1, 17, 2, 9, ancien consul, ex-consul ; ex consulari CIL 12, 2154, ancien consulaire.

III [rapports divers], 1 origine, provenance : omnes ex Gallia naves Cæs. G. 5, 13, 1, tous les navires en provenance de Gaule ; homo ex numero disertorum postulabat Cic. de Or. 1, 168, un de nos beaux parleurs demandait ; Fulgentius ex primo hastato legionis quartæ decimæ Cæs. C. 1, 46, 4, Fulgentius, centurion des hastats de la première cohorte dans la quatorzième légion ; homines e conventu Syracusano Cic. Verr. 2, 2, 70, des gens de la colonie romaine de Syracuse || [dans les constructions partitives] : aliquis, unus nullus, etc. ex ; [avec le superl.] acerrimus ex omnibus sensibus Cic. de Or. 2, 357, le plus pénétrant de tous les sens ; Q. Vettius Vettianus e Marsis Cic. Br. 169, Q. Vettius Vettianus du pays des Marses ; Vettius Mescius ex Volscis Liv. 4, 28, 3, Vettius Mescius, un Volsque, cf. Cæs. C. 1, 46, 5 || ex quo genere comparationis illud est Catonis senis Cic. Off. 2, 89, dans le même genre de comparaison rentre (du même genre dérive) ce mot de Caton vieillard, cf. Off. 1, 64 ; 1, 76 ; Leg. 2, 53 ; Tusc. 4, 48 2 [étymologie] : appellata est ex viro virtus Cic. Tusc. 2, 43, on a tiré de vir, homme, le mot virtus, vertu, cf. Rep. 2, 12 ; 2, 35 ; Sall. J. 5, 4 ; Tac. G. 2 ; Ann. 4, 55 3 [matière] : statua ex ære facta Cic. Verr. 2, 2, 50, statue en airain ; ex eo auro, quod..., buculam faciendam curare Cic. Div. 1, 48, faire faire une petite génisse avec l'or qui...; pinnæ loricæque ex cratibus attexuntur Cæs. G. 5, 40, 6, des créneaux et des parapets en clayonnage sont assujettis à la palissade ; pocula ex auro Cic. Verr. 2, 4, 62, des coupes en or || [fig.] : totus ex fraude et mendacio factus Cic. Clu. 72, tout pétri de ruse et de mensonge, cf. Verr. 2, 5, 145 || resina ex melle Pl. Merc. 139, résine au miel (qui a été trempée dans du miel); panis ex jure Ter. Eun. 749, pain à la sauce (trempé dans la sauce) ; aqua ex lauro decocta Cels. Med. 4, 2, décoction de laurier || bacæ e viridi rubentes Plin. 15, 127, fruits d'un vert qui tire sur le rouge ; e viridi pallens Plin. 37, 110, d'un vert pâle 4 [cause, source, origine] par suite de, à la suite de : ex ære alieno commota civitas Cic. Rep. 2, 58, la cité ébranlée par suite des dettes ; ex vulnere æger Cic. Rep. 2, 38, malade d'une blessure ; ex insidiis interire Cic. Off. 2, 26 (insidiis interire Cic. Rep. 2, 38), périr dans un guet-apens ; ex insidiis captus Cic. Off. 3, 99, pris dans une embuscade ; ex te duplex nos afficit sollicitudo Cic. Br. 332, tu nous causes un double chagrin || nasci ex, oriri ex, gigni ex, naître de, sortir de || qua ex causa Cic. Rep. 2, 13, pour cette raison ; ex eo... quia Cic. Tusc. 1, 42 ; ex eo... quod Cic. Mil. 21, par suite de ce fait que, parce que ; ex quo fit ut Cic. Rep. 1, 67 ; e quo efficitur ut Cic. Fin. 2, 15, d'où il résulte que ; metus ex imperatore, contemptio ex barbaris Tac. Ann. 11, 27, crainte de l'empereur, mépris des barbares 5 passage d'un état à un autre : dii ex hominibus facti Cic. Rep. 2, 18, d'hommes devenus dieux, hommes divinisés ; nihil est tam miserabile quam ex beato miser Cic. Part. 57, rien n'est aussi digne de compassion que le passage du bonheur à l'infortune 6 d'après, conformément à : ex omnium sententia Cic. Clu. 177, de l'avis de tous ; ex senatus consulto Cic. Rep. 3, 28, d'après un sénatus consulte ; ex lege Cic. Clu. 103, d'après la loi ; ex consuetudine Cic. Clu. 38, d'après la coutume ; ex opinione hominum scribere aliquid Cic. Fam. 12, 4, 2, écrire en s'appuyant sur l'opinion publique || [en part. ex re, ex usu, ex injuria] : e re publica facere aliquid Cic. Phil. 3, 30, faire qqch. dans l'intérêt de l'état, cf. Phil. 10, 25 ; 8, 13 ; de Or. 2, 124 ; Mil. 14, etc.; recte et ordine exque re publica facere aliquid Cic. Phil. 5, 36, faire qqch. correctement, selon les règles et dans l'intérêt de l'état ; ex usu alicujus Cæs. G. 1, 30, 2, dans l'intérêt de qqn, cf. G. 1, 50, 4 ; 5, 6, 6 ; 6, 20, 3 ; ex utilitate Tac. Ann. 15, 43, conformément à l'utilité ; ex nullius injuria Liv. 45, 44, 11, en ne faisant tort à personne, cf. 7, 39, 10. → en composition e devant b, d, g, l, m, n, r ; devant f ou assimilation ou ec, effero ou ecfero || [pour le sens] action de tirer hors de, d'éloigner, de séparer : extraho, emitto, effundo, etc.; [privation ou négation du sens du simple] effreno, expers, egelidus, etc.; [action d'élever] erigo, editus, etc.; [achèvement] efficio, excolo, emorior, eneco ; [renforcement du sens du mot simple] edurus, efferus.