Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: aetas

aetas ætās, ātis, f. (ævitas, ævum)

I 1 temps de la vie, vie : exspectemus Tartessiorum regis ætatem Cic. CM 69, attendons une vie aussi longue que celle du roi des Tartessiens ; in hoc flexu quasi ætatis Cic. Cæl. 75, à ce tournant pour ainsi dire de la vie ; ætatem agere Cic. Br. 172 ; degere Cic. Fin. 3, 50, etc., passer sa vie, vivre ; ætatem in aliqua re terere Cic. de Or. 3, 123 ; conterere Cic. de Or. 1, 219 ; consumere Cic. Off. 1, 2, user, consumer sa vie à (dans) une chose ; cum ætas ejus incidisset in ea tempora quibus Nep. Eum. 1, 2, comme sa vie avait coïncidé avec l'époque où, cf. Cic. Or. 39 ; Rep. 2, 18 || ut populi Romani ætas est Cic. Br. 39, par rapport au temps d'existence (à l'âge) du peuple romain 2 âge de la vie, âge : ætates vestræ nihil differunt Cic. Br. 150, vos âges ne diffèrent en rien ; alicui ætate præstare Cic. Br. 161, devancer qqn par l'âge ; id ætatis duo filii Cic. Amer. 64, les deux fils ayant cet âge ; Ptolemæus, puer ætate Cæs. C. 3, 103, 2, Ptolémée, encore un enfant sous le rapport de l'âge ; ætas puerilis Cic. de Or. 3, 85, l'enfance ; confirmata Cic. Cæl. 43 ; constans Cic. CM 76, âge affermi, mûr (âge viril) ; quæstoria Cic. Rep. 1, 18 ; consularis Cic. Phil. 5, 48 ; senatoria Tac. H. 4, 42, âge de la questure, du consulat, âge sénatorial ; multi ex omni ætate Cic. Cæl. 12, beaucoup de personnes de tout âge [omnis ætatis Liv. 23, 30, 6]; homines omnium ordinum, omnium ætatum Cic. Cat. 4, 14, des gens de tout rang, de tout âge ; te ætas mitigabit Cic. Mur. 65, les années t'adouciront ; ætate et usu doctus Liv. 4, 46, 4, instruit par l'âge et l'expérience || prima ætate Cic. de Or. 1, 3 au début de la vie ; ejus prima ætas dedita disciplinæ fuit Cic. Cæl. 72 ; Off. 2, 44, les débuts de son existence [sa jeunesse] furent consacrés à l'étude 3 [en part.] jeunesse, vieillesse : dum per ætatem licet Ter. Ad. 108, tant que la jeunesse le permet ; propter ætatem ejus in procuratione erant regni Cæs. C. 3, 104, 1, à cause de son jeune âge ils administraient le royaume ; ætas ejus dare potuit suspicioni locum Cic. Cæl. 9, sa jeunesse a pu donner prise aux soupçons || ætatis excusatio Cæs. C. 1, 85, 9, l'excuse de l'âge [vieillesse] ; labor alienus ab ætate nostra Cic. Att. 16, 3, 4, fatigue qui ne convient pas à mon âge [avancé]. ¶

II 1 temps : ut tropæis tuis adlatura finem sit ætas Cic. Marc. 11, en sorte que le temps mettra un terme à la durée de tes trophées ; omnia fert ætas Virg. B. 9, 51, le temps emporte tout ; nec, si quid lusit Anacreon, delevit ætas Hor. O. 4, 9, 10, et le temps n'a pas effacé non plus les badinages d'Anacréon 2 époque, siècle, génération : usque ad nostram ætatem Cic. Nat. 1, 11, jusqu'à notre époque ; in eodem numero ejusdem ætatis C. Carbo fuit Cic. Br. 221, c'est encore à l'effectif de la même génération qu'appartient C. Carbon ; hæc extrema fuit ætas imperatorum Atheniensium Nep. Timoth. 4, 4, ce fut la fin de la période des généraux athéniens ; Herodotus et eadem superiorque ætas Cic. Or. 186, Hérodote ainsi que ceux de la même génération et de la génération précédente ; heroicis ætatibus Cic. Tusc. 5, 7, dans les temps héroïques ; indigne ferebas quod Catonem ætas sua parum intellexisset Sen. Const. 1, 3, tu t'indignais de ce que son siècle avait trop peu compris Caton ; nec cum æqualibus solum, sed cum vestra ætate atque vobiscum Cic. CM 46, et non seulement avec les gens de mon âge, mais avec ceux de votre génération et avec vous, cf. Br. 201 ; de Or. 1, 40 ; Or. 18 || [poét.] nos dura ætas Hor. O. 1, 35, 35, nous, génération sans cœur, cf. Epo. 16, 9 ; aurea Ov. M. 1, 89, la génération de l'âge d'or ; verborum vetus ætas Hor. P. 61, la vieille génération des mots 3 [loc. adv.] ætatem Pl. As. 21 ; 274, etc.; Lucr. 6, 236, pendant la durée des siècles ; jamdudum, ætatem Ter. Eun. 734, depuis longtemps, il y a un siècle. ¶ → gén. pl., ætatum Cic., Sen., Plin. ; ætatium Liv., Sen., Quint.