Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: exerceo

exerceo exercĕō, cŭī, cĭtum, ēre (arceo),

I [pr.] ne pas laisser en repos : 1 mettre en mouvement sans relâche, tenir en haleine : corpora adsiduo exercita motu Lucr. 2, 97, les atomes agités d'un mouvement incessant ; tauros Virg. G. 1, 210, faire travailler les taureaux sans relâche ; exercita cursu flumina Virg. G. 3, 529, les fleuves dont l'eau court sans trêve, cf. Ov. M. 8, 165 || ego te exercebo hodie Ter. Ad. 587, je te donnerai du mouvement (je te ferai trotter) aujourd'hui 2 travailler une chose sans relâche ; tellurem Virg. G. 1, 99 ; solum Virg. G. 2, 356, travailler la terre, le sol ; ferrum Virg. En. 8, 424, travailler le fer, cf. Hor. Epo. 2, 3 ; Tac. Agr. 31 || diem Virg. En. 10, 808, faire le travail de la journée, accomplir sa tâche.

II [fig.] 1 tenir en haleine, travailler, tourmenter, inquiéter : casus, in quibus me fortuna vehementer exercuit Cic. Tusc. 5, 3, les revers, dans lesquels j'ai subi les violents assauts de la fortune ; ambitio animos hominum exercebat Sall. C. 11, 1, l'ambition tourmentait le cœur des hommes ; de aliqua re exerceri Cic. Att. 13, 22, 4, être tourmenté pour qqch. || tenir en haleine, animer : in studio ejusdem laudis me exercuit (Hortensius) Cic. Br. 230, (Hortensius) m'a tenu en haleine dans la poursuite de la même gloire 2 exercer, former par des exercices : corpus Cic. Off. 1, 79 ; memoriam Cic. CM 38 ; copias Cæs. G. 5, 55, 3, exercer le corps, la mémoire, des troupes ; aliquem in aliqua re Cic. Off. 1, 122, exercer qqn à, dans qqch., cf. Cic. Br. 309 ; de Or. 1, 244 ; Rep. 6, 29 ; ad aliquid Cic. Fam. 1, 7, 9, exercer qqn en vue de qqch. (mais ad copiam rhetorum Cic. Or. 46 = conformément à l'abondance des rhéteurs) || se exercere ou [pass. sens réfléchi] exerceri, s'exercer : aliqua re, in aliqua re, par qqch., dans qqch. : Cic. Br. 249 ; de Or. 1, 152 ; etc.; ad alicujus versus se exercere Cic. de Or. 1, 154, s'exercer sur les vers de qqn (les prendre pour modèles) ; alicui se exercere Cic. Tusc. 2, 40, s'exercer pour qqn, consacrer à qqn ses exercices || part. prés. exercens avec sens réfléchi, s'exerçant : Cic. de Or. 2, 287 ; Suet. Cæs. 26 ; Aug. 98 3 exercer, pratiquer : medicinam Cic. Clu. 178, la médecine ; jus civile Cic. Leg. 1, 14, le droit civil [jurisconsultes]; artem Hor. Ep. 1, 14, 44, un art, une science ; arma Virg. En. 4, 87, se livrer aux exercices des armes || administrer, s'occuper de : judicium Cic. Arch. 32, conduire les débats, être président du tribunal ; quæstionem inter sicarios Cic. Fin. 2, 54, présider la chambre d'enquête sur les meurtres, instruire une affaire de meurtre ; vectigalia Cic. Pomp. 16, avoir la ferme des impôts ; cauponam, navem Dig., être cabaretier, armateur ; commercium turis Plin. 12, 54, exercer le commerce de l'encens ; arma contra patriam Tac. Ann. 11, 16, porter les armes contre sa patrie || exercer, mettre à exécution, faire sentir, manifester : crudelitatem in aliquo Cic. Phil. 11, 8, exercer sa cruauté à propos de (sur) qqn ; inimicitias Cic. Cæcil. 13, manifester son inimitié ; jurgia, discordias, simultates cum aliquo Sall. C. 9, 2, être en dispute, en désaccord, en compétition avec qqn ; facilitatem et altitudinem animi Cic. Off. 1, 88, mettre en pratique la douceur et la largeur d'âme ; scelus, libidinem, avaritiam in socios Liv. 29, 17, 13, faire peser sur les alliés sa scélératesse, ses débordements, sa cupidité ; victoriam Sall. C. 38, 4, exercer les droits du vainqueur, user de la victoire (in aliquem Sall. J. 16, 2, sur, contre qqn) ; legem Liv. 4, 51, 4 ; Tac. Ann. 1, 72 ; Suet. Cæs. 43: Tib. 58, faire exécuter une loi. → 3e conj. [décad.] : exercunt Itala Luc. 22, 25 ; impér. exercite Commod. Instr. 2, 27, 1.