Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: existimo

existimo exīstĭmō (arch. exīstŭmō), āvī, ātum, āre (ex, æstimo), tr. et intr.

I tr., 1 juger, considérer, être d'avis, penser, croire : avarum aliquem Cic. Verr. 2, 3, 190, considérer qqn comme avide ; si innocentes existimari volumus Cic. Verr. 2, 2, 28 ; si nous voulons être considérés comme des gens intègres ; in hostium numero existimati Cic. Verr. 1, 1, 13, comptés au nombre des ennemis || [avec prop. inf.] juger que : Cic. Fin. 2, 44 ; Tusc. 3, 72 ; [pass. pers.] cum Silano contendere existimatur Cic. Att. 1, 1, 2, il est considéré comme compétiteur de Silanus, cf. de Or. 2, 4 ; Cæs. G. 6, 13 ; [avec interr. ind.] eorum quanta mens sit existimare Cic. Tusc. 1, 59, juger la puissance de leur intelligence, cf. Cæs. C. 3, 102, 3 ; Sall. J. 85, 14 ; Liv. 22, 59, 14 2 = æstimare, apprécier [avec gén. de prix] : Pl. Capt. 678 ; Sulp. Ruf. d. Cic. Fam. 4, 5, 2 ; Nep. Cato 1, 2 ; Suet. Aug. 40.

II intr., avoir une opinion, juger ; de aliquo Cic. Leg. 1, 7, avoir une opinion sur qqn ; bene existimare de aliquo Cic. Att. 6, 2, 3, avoir bonne opinion de qqn, cf. Br. 298 ; Verr. 2, 2, 117 ; de iis male existimant Cic. Off. 2, 36, ils ont mauvaise opinion d'eux || [pass. imp.] Br. 82 ; Rep. 2, 28 || existimantes pris substt, les critiques : Cic. Br. 92.