Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: exsto

exsto exstō (extō), āre, intr., 1 se tenir au-dessus, être élevé au-dessus, dépasser : capite solo ex aqua exstabant Cæs. G. 5, 18, 5, ils avaient la tête seule au-dessus de l'eau ; ædificia modice ab humo exstantia Plin. 6, 89, édifices s'élevant modérément au-dessus du sol ; extabat ferrum de pectore Ov. M. 9, 128, le fer émergeait de la poitrine ; navis extat aquis Ov. Tr. 5, 11, 14, le navire se tient au-dessus des eaux ; paulum supra terram Gell. 19, 13, 3, être un peu élevé au-dessus de la terre || [abst] : summo pectore Cæs. C. 1, 62, 2, avoir le haut de la poitrine émergeant [de l'eau] || [poét. avec acc.] : aliquem Stat. S. 1, 2, 116, dépasser qqn 2 être visible, se montrer, exister : ejus nulla exstant scripta Cic. Br. 36, il ne reste de lui aucun écrit, cf. Cic. Off. 2, 48 ; Div. 1, 71, etc.; quod extat in annalibus Cic. Div. 1, 51, ce dont nos annales font foi ; nostrum studium exstabit in conveniendis magistratibus Cic. Fam. 1, 8, 7, notre zèle se manifestera dans les visites aux magistrats || [impers, exstat avec prop. inf.] il est certain que, c'est une chose avérée que : quem vero exstet eloquentem fuisse, primus est... Cic. Br. 57, quant à un homme dont il soit certain qu'il fut éloquent, le premier c'est... ; [avec interr. ind.] il apparaît clairement : Cic. de Or. 1, 72. → part. fut. exstaturus Plin. 17, 167.