Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: familiaris

familiaris,¹ 1 fămĭlĭāris, e, 1 qui fait partie des esclaves de la maison : Pl. Amph. 359 ; Epid. 2 ; Sen. Ep. 47, 14 2 de la maison, de la famille, domestique : res domesticæ ac familiares Cic. Tusc. 1, 2, les affaires de la maison et de la famille ; alicujus res familiaris Cæs. G. 1, 18, 4, le patrimoine de qqn ; funus familiare Cic. Vat. 31, obsèques d'un parent 3 ami de la maison, familier, intime : Cic. Fam. 3, 1, 2 ; Læl. 39 ; qui familiarior nobis est Cic. de Or. 3, 71, qui nous est plus familier ; familiarissimus meus Cic. Fam. 13, 13, 1, mon ami intime, cf. 13, 27, 2 ; Rep. 1, 14 || amical, confidentiel, intime : familiares sermones Cic. Off. 2, 39, conversations, propos intimes, cf. Leg. 2, 18 ; Fam. 15, 15, 1 ; Att. 1, 9, 1 || habituel : Plin. 34, 33 ; 35, 49 ; Plin. Min. Ep. 2, 5, 10 ; familiare est mihi communicare Plin. Min. Ep. 4, 24, 7, j'ai l'habitude de faire part || qui concerne l'État, le pays ou la maison (opposé à hostilis, inimicus, qui concerne l'ennemi, l'adversaire) [en langue religieuse, dans l'examen des entrailles] : Cic. Div. 2, 32 ; Liv. 8, 9, 1.