Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: finis

finis fīnis, is, m. (qqf. f.), 1 limite : intra finem loci Cic. Cæc. 22, en dedans de la limite du terrain, cf. Cæs. G. 2, 19, 5 || pl. fines : a) limites d'un champ, frontières d'un pays, cf. Cic. Mur. 22 ; Off. 1, 33, etc. ; b) le pays lui-même, territoire : extremi, primi fines, l'extrémité, le commencement du territoire : Cæs. G. 1, 1, 6 ; 6, 35, 6 ; etc. || [en part.] la limite d'une piste, d'une carrière : Virg. En. 5, 328 || [expr.] fine ou fini avec gén., jusqu'à : fine genus Ov. M. 10, 536, jusqu'au genou, cf. Cato Agr. 113, 2 ; Sall. H. 3, 38 || radicibus fini Cato Agr. 28, 2, jusqu'aux racines [littt, avec les racines comme limite, les racines étant la limite] ; osse fini Pl. Men. 859, jusqu'à l'os 2 [fig.] bornes, limites : finem et modum transire Cic. Off. 1, 102, passer les bornes et la mesure ; certos mihi fines terminosque constituam Cic. Quinct. 35, je me fixerai des limites et des bornes précises, cf. Cic. de Or. 1, 264 ; Tusc. 1, 32 ; finem facere pretio, libidini Cic. Verr. 2, 4, 14, marquer des limites au prix, à la fantaisie 3 fin, cessation, terme : loquendi, orandi finem facere Cæs. G. 1, 46, 2 ; 1, 20, 5, cesser de parler, de prier ; finem injuriis facere Cæs. G. 1, 33, 1, cesser ses injustices ; diuturni silentii finem hodiernus dies attulit Cic. Marc. 1, cette journée a mis un terme à un long silence, cf. Cic. Phil. 6, 2 ; res finem invenit Liv. 26, 17, 11 ; res ad finem venit Liv. 8, 13, 11, l'affaire s'est terminée ; finis æqui juris Tac. Ann. 3, 27, dernière expression du droit égal pour tous || terme, point final : quem ad finem ? Cic. Cat. 1, 1, jusqu'à quel terme ? usque ad eum finem, dum... Cic. Verr. 2, pr. 16 ; Nat. 2, 129, jusqu'à ce que... || fin, mort : Hor. O. 1, 11, 2 ; Sen. Ep. 30, 3 ; Tac. H. 1, 37, etc. 4 le degré suprême, le comble (grec τέλος) : sentis me, quod τέλος Græci dicunt, id dicere tum extremum, tum ultimum, tum summum ; licebit etiam finem pro extremo aut ultimo dicere Cic. Fin. 3, 26, tu le remarques, ce que les Grecs appellent τέλος je l'appelle tantôt l'extrémité, tantôt la limite, tantôt le sommet ; je pourrai même, au lieu d'extrémité ou de limite, l'appeler terme (degré suprême) ; fines bonorum et malorum Cic. Fin. 1, 55, le degré suprême des biens et des maux ; finis bonorum Cic. Leg. 1, 52, le souverain bien ; honorum populi finis est consulatus Cic. Planc. 60, la plus haute magistrature conférée par le peuple est le consulat 5 but (fin) d'une chose : domus finis est usus Cic. Off. 1, 138, la fin d'une maison, c'est l'utilisation ; sit in jure civili finis hic... Cic. de Or. 1, 188, disons que dans le droit civil la fin est la suivante..., cf. Cic. Inv. 1, 6 ; Part. 11 6 définition : Quint. 2, 15, 3 ; 5, 10, 54 7 mesure, proportion : Dig. 21, 2, 66, etc. → abl. fine et fini || fém. dans Cic. Fam. 12, 1, 1 ; Pollio d. Cic. Fam. 10, 32, 4 ; Attic. d. Att. 9, 10, 4 ; Liv. 4, 2, 4 ; 22, 57, 5, etc. ; Hor. Epo. 17, 36 ; Virg. En. 2, 554, cf. Gell. 13, 21, 12.