Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: frango

frango frangō, frēgī, frāctum, ĕre, tr., 1 briser, rompre, fracasser, mettre en pièces : ova Cic. Nat. 2, 125, briser des œufs ; anulum Cic. Verr. 2, 4, 56, rompre un anneau ; domus fracta conjectu lapidum Cic. Att. 4, 3, 2, maison fracassée par une grêle de pierres ; compluribus navibus fractis Cæs. G. 4, 29, 3, plusieurs navires étant brisés ; laqueo gulam frangere Sall. C. 55, 5, briser la gorge avec un lacet, étrangler ; cervices alicujus Cic. Verr. 2, 5, 147, tordre le cou à qqn || glebam Virg. G. 2, 400, briser la terre ; fruges Lucr. 1, 882, broyer le blé, cf. Virg. G. 1, 267 ; Plin. 18, 72 ; glacies se frangit Sen. Nat. 4, 5, 4, la glace se brise || [avec retour sur le sujet] : brachium, coxam, se casser le bras, la cuisse, cf. Cic. de Or. 2, 253 ; Plin. Min. Ep. 2, 1, 5 ; navem fregit apud Andrum Ter. Andr. 222, il a eu son navire brisé près d'Andros 2 [métaph.] : a) mettre en pièces : hoc est non dividere, sed frangere Cic. Fin. 2, 26, ce n'est pas diviser, c'est émietter ; fracti sonitus tubarum Virg. G. 4, 72, les éclats du son des trompettes ; b) affaiblir, atténuer : consonantium nulla nisi alteram frangit Quint. 1, 4, 11, une consonne n'affaiblit qu'une autre consonne [qui suit], cf. Quint. 12, 10, 29 ; calor se frangit Cic. de Or. 1, 265, la chaleur s'atténue, cf. Varro R. 2, 2, 18 ; c) iter Stat. Th. 10, 183 ; 12, 232, perdre son chemin 3 [fig.] briser, anéantir : bellum prœliis Cic. Prov. 32, briser (étouffer) une guerre par des combats ; joint à debilitare, cf. Cic. de Or. 1, 121 ; Fam. 1, 9, 2 ; Q. 1, 1, 2, etc. ; consilium alicujus Cic. Fam. 4, 4, 4 ; sententiam alicujus Cic. Fam. 1, 4, 1, briser les projets de qqn, démolir la proposition de qqn ; se laboribus Cic. Arch. 29, se briser (se tuer) dans des labeurs ; fœdus Cic. Domo 66, rompre un traité ; fidem Cic. Com. 16, manquer à sa parole || réduire, dompter : nationes Cic. Prov. 33, réduire des nations ; libidines Cic. Leg. 3, 31, réduire les passions, cf. Cic. Pis. 31 ; Fam. 10, 3, 2 || abattre, décourager : sin te mala rei publicæ frangunt Cic. Fam. 4, 8, 1, mais si les maux de la république t'abattent ; frangi animo Cic. Phil. 2, 37, être abattu || adoucir, fléchir : fletus fregere virum Liv. 2, 40, 9, les larmes brisèrent son inflexibilité ; te ut ulla res frangat ! Cic. Cat. 1, 22, l'apparence que rien vienne à bout de toi !