Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: fumus

fumus fūmus, ī, m., fumée : Cic. Verr. 2, 1, 45 ; Cæs. G. 2, 7, 4 ; fumi incendiorum Cæs. G. 5, 48, 10, la fumée des incendies || [prov.] de fumo in flammam Amm. 28, 1, 26, tomber de Charybde en Scylla ; flamma fumo est proxima Pl. Curc. 53, la flamme suit de très près la fumée [une faute légère est suivie d'une plus grave] ; fumum, fumos vendere Apul. Apol. 60 ; Mart. 4, 5, 7, vendre de la fumée [faire de vaines promesses] ; per fumum vendere aliquid Capit. Anton. 11, 1, en faire accroire || [fig.] : omne verterat (ille) in fumum Hor. Ep. 1, 15, 39, il avait dissipé tout son bien, tout son bien s'en était allé en fumée || fumi Massiliæ Mart. 14, 118, 1, les vins fumés de Marseille, cf. Plin. 14, 68.