Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: fundo

fundo,¹ 1 fundō, āvī, ātum, āre (fundus), tr., 1 affermir sur une base, fonder, bâtir : mea puppis valida fundata carina Ov. P. 4, 3, 5, mon vaisseau affermi sur une solide carène ; in vertice sedes fundatur Veneri Virg. En. 5, 759, sur le sommet on fonde un temple pour Vénus ; urbis sedes saxo fundata vetusto Virg. En. 8, 478, ville assise sur un antique rocher || [poét.] assujettir : dente tenaci ancora fundabat naves Virg. En. 6, 4, l'ancre de sa dent mordante assujettissait les vaisseaux 2 [fig.] asseoir solidement, fonder : accurate non modo fundata, verum etiam exstructa disciplina Cic. Fin. 4, 1, doctrine, dont on soigne non seulement les bases, mais toute la construction, cf. Cic. Rab. Post. 1 ; nihil veritate fundatum Cic. Fl. 26, rien de fondé sur la vérité ; pecunia fundata nitidis villis Hor. Ep. 1, 15, 46, argent assis sur de bonnes métairies || établir solidement, constituer fortement : nostrum imperium Cic. Balbo 31, établir solidement notre puissance, cf. Cic. Cat. 4, 19 ; Par. 10.