Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: fundo

fundo,² 2 fundō, fūdī, fūsum, ĕre, tr., 1 verser, répandre : sanguinem e patera Cic. Div. 1, 46, répandre du sang d'une coupe ; lacrimas Virg. En. 3, 348, verser des larmes ; de rege sanguinem Curt. 10, 5, 13, répandre le sang pour le choix d'un roi ; picem fundebant Cæs. G. 7, 24, 4, [les assiégés] versaient de la poix ; animam corpore Lucr. 3, 1033, exhaler son âme de son corps ; multo vitam cum sanguine fudit Virg. En. 2, 532, il exhala sa vie dans des flots de sang || [pass. au sens réfléchi] se répandre : Strymon in septem lacus funditur Plin. 34, 5, le Strymon s'épanche en sept bassins ; ingentibus procellis fusus imber Liv. 6, 8, 7, la pluie s'épanchant en violentes bourrasques ; sanguis in corporibus fusus Cic. de Or. 2, 310, le sang qui se répand dans le corps ; arteria, per quam vox funditur Cic. Nat. 2, 149, canal par lequel la voix se répand (se transmet), cf. Cic. Tusc. 2, 56 2 fondre des métaux, couler : æs Plin. 34, 5, fondre l'airain || faire en fondant (par fusion) : vitrum Plin. 34, 148, faire du verre ; Theodorus ipse se ex ære fudit Plin. 34, 83, Théodore a coulé sa propre statue en bronze 3 [médec.] relâcher : Cels. Med. pr. 11, 3 4 répandre, disperser : segetem in Tiberim Liv. 2, 5, 3, répandre les épis dans le Tibre 5 étendre à terre, jeter à terre, renverser : septem corpora humi Virg. En. 1, 192, abattre sur le sol les corps de sept animaux ; per campos ferro quæ fusa jacebant Virg. En. 11, 102, [les corps des guerriers] qui gisaient couchés par le fer à travers la plaine, cf. Ov. M. 13, 86 6 bousculer, chasser d'un lieu : hostes de jugis funduntur Liv. 9, 43, 20, les ennemis sont bousculés des sommets, cf. Liv. 6, 16, 2 || mettre en déroute, disperser : hostium copias Cic. Arch. 21, mettre en déroute les troupes ennemies, cf. Cic. Mur. 20 ; Phil. 14, 27, etc. 7 laisser se répandre, répandre, déployer, étendre : cum lumina fundunt radii per opaca domorum Lucr. 2, 115, quand les rayons répandent leur lumière dans l'obscurité des demeures ; luna se fundebat per fenestras Virg. En. 3, 152, la lune versait sa lumière par les fenêtres ; [poét.] fusus in pectore barbam Virg. En. 10, 838, ayant sa barbe étalée sur sa poitrine || vitis funditur Cic. CM 52, la vigne s'étend ; homines fusi per agros ac dispersi Cic. Sest. 91, les hommes répandus dans les champs et dispersés || tela Val. Flacc. 3, 243 ; sagittam Sil. 7, 647, faire pleuvoir les traits, les flèches || fundunt se carcere equi Val. Flacc. 1, 611, les chevaux se répandent impétueusement au dehors des barrières 8 répandre au dehors, laisser échapper de sa bouche : inanes sonos Cic. Tusc. 5, 73, voces inanes Cic. Tusc. 3, 42, émettre des sons, des mots vides, cf. Cic. Nat. 1, 66 ; preces pectore ab imo Virg. En. 6, 55, adresser du fond du cœur une prière, cf. Virg. En. 5, 842 || laisser couler les vers de source : Cic. de Or. 3, 194 ; Tusc. 1, 64 9 produire en abondance : natura flores, fruges fundit Cic. Tusc. 5, 37, la nature produit avec prodigalité les fleurs, les moissons, cf. Cic. CM 51 ; Nat. 2, 156 || faire naître : ova fundunt fetum Cic. Nat. 2, 129, les œufs éclosent ; quem Maia fudit Virg. En. 8, 139, que Maia mit au monde || déverser, répandre autour de soi : opes Hor. Ep. 2, 2, 121, déverser ses richesses [comme le limon d'un fleuve] 10 [fig.] répandre, étendre, déployer : se latius fundet orator Cic. Or. 125, l'orateur se donnera carrière ; hanc famam latius fudit Quint. 11, 2, 14, il a répandu au loin cette renommée ; superstitio fusa per gentes Cic. Div. 2, 148, la superstition répandue dans les nations ; funditur numerose oratio Cic. Or. 210, le discours se déploie sous une forme nombreuse ; semper ex eo, quod maximas partes continet latissimeque funditur, tota res appellatur Cic. Fin. 5, 92, c'est toujours d'après ce qui renferme les traits les plus caractéristiques, d'après ce qui s'étend au plus grand nombre de parties qu'on donne un nom à un tout.