Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: gigno

gigno gignō, gĕnŭī, gĕnĭtum, ĕre (geno), tr., 1 engendrer : a) (Hercules) quem Juppiter genuit Cic. Nat. 3, 42 (Hercule) qu'engendra Jupiter ; b) Hecuba Alexandrum genuit Cic. Fato 34, Hécube enfanta Alexandre || mettre bas : Plin. 10, 183 || pondre : Cic. Nat. 2, 129 || [poét.] dis genitus Virg. En. 9, 642, fils des dieux || genitus [avec de] Gell. 13, 4, 3, né de ; [av. ab] Just. 12, 7, 10 2 créer : deus animum ex sua mente genuit Cic. Tim. 8, Dieu créa l'âme, émanation de sa propre intelligence 3 produire [en parl. du sol] : quæ terra gignit Cic. Nat. 1, 4, les productions de la terre, v. gignentia ; quæ (res) gignuntur e terra Cic. Ac. 1, 26, (les choses) qui proviennent de la terre 4 [fig.] faire naître, produire, causer : qui genuit in hac urbe dicendi copiam Cic. Br. 255, celui qui a créé chez nous l'abondance oratoire ; hæc virtus amicitiam gignit Cic. Læl. 20, cette vertu fait naître l'amitié ; ex maxima libertate tyrannus gignitur Cic. Rep. 1, 68, d'une liberté sans limite naît la tyrannie ; sui generis initium ab se gigni voluit Cic. Verr. 2, 5, 180, il voulut que le commencement de sa race partît de lui-même.