Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: gravo

gravo grăvō, āvī, ātum, āre (gravis), tr.

I [voix active] : 1 appesantir, alourdir : poma gravantia ramos Ov. M. 13, 812, fruits qui alourdissent les branches ; ne unda gravet pennas Ov. M. 8, 205, pour éviter que l'humidité appesantisse tes ailes || charger : aliquem sarcinis Tac. Ann. 1, 20, charger qqn de bagages 2 [fig.] aggraver, augmenter : invidiam alicujus Tac. Ann. 14, 12, aggraver la haine à l'égard de qqn ; injusto fenore gravatum æs alienum Liv. 42, 5, 9, dettes aggravées par des intérêts excessifs || alourdir, appesantir, accabler : caput gravans Plin. 21, 128, qui alourdit la tête ; gravatus cibo vinoque Liv. 1, 7, 5, appesanti par la nourriture et le vin || peser sur, incommoder : mala me gravant Ov. Tr. 4, 6, 28, les maux pèsent sur moi, sont un fardeau pour moi ; gravari militia Liv. 21, 23, 6, trouver pesant le métier militaire.

II [déponent] trouver pesant 1 faire des difficultés, se résoudre avec peine : ne gravare Ter. Ad. 942, ne fais pas de difficultés ; gravari cœpit, quod... dicebat Cic. Clu. 69, il commença par faire des difficultés, en disant... ; non gravarer, si... Cic. Læl. 15, je me résoudrais volontiers, si... 2 [avec inf.] répugner à, se refuser à : gravaris litteras ad me dare Cic. Fam. 7, 14, 1, tu trouves excessif de m'envoyer une lettre ; in colloquium venire invitatus gravatur Cæs. G. 1, 35, 2, malgré l'invitation, il se refuse à venir à une entrevue ; non gravabor dicere... Cic. de Or. 1, 107, je dirai volontiers... ; rogo, ut ne graveris... Cic. de Or. 1, 164, je te prie de consentir de bon cœur à... 3 [avec acc.] sentir le fardeau de qqn, de qqch., trouver importun, être fatigué de : matrem Suet. Nero 34, trouver sa mère importune ; aspectum civium Tac. Ann. 3, 59, avoir de la répugnance pour la vue de ses concitoyens ; cf. Sen. Clem. 1, 13, 1 ; Quint. 1, 1, 11.